"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Commerces

GILETS JAUNES : LE MINISTRE PROMET UN PLAN GLOBAL AUX COMMERÇANTS

Suite au mouvement des Gilets Jaunes, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont reçu ce jour à Paris les représentants des Grandes villes de France et des associations commerciales notamment rennaises. A la différence de Bordeaux représenté par son maire Alain Juppé et de Toulouse représenté par Jean-Louc Moudenc, la municipalité rennaise avait dépêché dans la capitale son adjoint au maire, Marc Hervé, et non sa maire, Nathalie Appéré.

Trois vitrines brisées pour une seule agence.

“Il a été demandé la mise en place d’un accompagnement financier de l’État face à cette urgence économique”, explique ce soir Marc Hervé sur sa page Facebook. “Un plan d’actions global sera proposé sous 15 jours par le ministre de l’économie. Espérons qu’il soit à la hauteur et que d’ici là les débordements cessent.” Ce grand plan global sera soumis aux communes et permettra de tenir compte de l’impact des manifestations sur le budget des villes et des dégradations subies par les commerçants.

D’ores et déjà, des dispositifs ont  été mis en place pour aider et accompagner les artisans et commerçants, comme l’étalement des charges sociales, les mesures de chômage partiel ou le soutien à la trésorerie (au cas par cas). “Ils peuvent être saisis par les artisans et commerçants”, ont expliqué  Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. “Malheureusement, ils sont encore trop peu utilisés par les commerçants et les artisans rencontrant des difficultés. A ce titre, nous comptons sur les fédérations professionnelles et les chambres consulaires pour informer leurs adhérents.”

Dans les colonnes d’Ouest-France, Yann Guillery (Carré rennais) explique ressentir un “sentiment mitigé”. “La secrétaire d’État invite seulement les commerçants à prendre contact avec les services de la préfecture (Direccte). Notre objectif est d’obtenir des mesures qui puissent compenser la perte de chiffre d’affaires.” D’après les études de l’association France Urbaine, des commerçants ont perdu entre 20 à 40 % de leur chiffre d’affaires voire 60 % lors des manifestations des Gilets Jaunes. Les villes impactées par les manifestations auraient subi quant à elles pour plus de 30 millions d’euros de dégâts (un million d’euros pour la seule ville de Rennes).

Pour en savoir plus sur les déclarations du ministre et sur la réactions des grands maires : 

©BercyPhoto G.Grée

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire