13.8 C
Rennes
mardi 21 mai 2024
AccueilActualitésPROCHAINE GRANDE SALLE : QUELLE UTILISATION POUR LES SPORTIFS RENNAIS ?

PROCHAINE GRANDE SALLE : QUELLE UTILISATION POUR LES SPORTIFS RENNAIS ?

À Rennes, le sport serait-il moins bien traité que la culture ? Depuis de nombreuses décennies, les dirigeants des clubs amateurs ou semi-professionnels s’interrogent… Certaines décisions municipales viennent d‘ailleurs confirmer les interrogations : le budget consacré au sport par la municipalité est en deçà de nombreuses villes françaises de même taille, et bien en dessous du budget consacré à la culture.

Une récente position du président de Rennes Métropole, Emmanuel Couet, vient encore semer le doute ! « La nouvelle salle de spectacles qui sera construite d’ici 2023 ne sera ni un Zénith ni une Aréna », précise-t-il. « Elle sera dédiée aux grosses têtes d’affiche et aux événements professionnels à vocation économique. Elle sera un nouveau maillon pour compléter la panoplie entre le parc-expo et le centre des congrès. »

Ce choix de Rennes métropole a immédiatement interpellé de nombreuses personnes intéressées par le sport. « Cet équipement n’aura pas de vocation sportive. Nous risquons de reproduire le phénomène de la rénovation du Liberté, où il est quasi impossible d’organiser un grand événement sportif », assure Bertrand Plouvier, représentant de la droite rennaise.

Mais cette incompréhension est encore plus vive chez les acteurs du sport rennais. « Le sport n’est visiblement pas la priorité pour la municipalité », assure Bruno Coeurdray (ex-président du Volley-Club). « Le sport a toujours été la dernière roue du carrosse pour la municipalité rennaise. L’activité sportive, c’est environ 50000 adhérents or cette fonction sociale n’est pas reconnue », précise un second travaillant pour le compte de la mairie.

Mais ce qui a encore plus du mal à passer, c’est de vouloir consacrer cette salle uniquement aux grosses têtes d’affiche ! « C’est insupportable d’entendre le président dire que cet équipement est indispensable si l’on veut tenir notre rang. Cela fait justement des décennies qu’on n’est privé de compétitions internationales parce qu’on n’a pas d’équipements. On a loupé les championnats du monde de hand en 2017, les matchs de l’équipe de France de basket, de volley, la coupe Davis… », précise un sportif. Pour en savoir plus sur cette grande salle. 

 

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

L’EMPIRE DU MILIEU AU COEUR DE MAUREPAS

Ce lundi de Pentecôte, les représentants de l’Institut Confucius et l’association Les Agi'thés ont inauguré en grande pompe le jardin chinois au parc de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser