11.4 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilSportArchivesPAS DE DEMOLITION PRAIRIES SAINT-MARTIN : LA MAIRIE RISQUE D'ETRE UN PEU...

PAS DE DEMOLITION PRAIRIES SAINT-MARTIN : LA MAIRIE RISQUE D’ETRE UN PEU VERTE !

Bonne nouvelle pour la ville, la commission d’enquête publique a donné un avis favorable pour l’aménagement des prairies Saint-Martin. Elle estime ce projet utile pour la protection de l’environnement et de la biodiversité. Mauvaise nouvelle en revanche, elle est contre la démolition d’une dizaine de maisons en bord de canal.

L’avis est un sacré camouflet pour Sébastien Séméril, adjoint au maire chargé de l’urbanisme. « Je ne lâcherai rien, » avait-il dit dans les colonnes d’Ouest-France le 18 juin dernier. « Le projet se fera avec toutes les voies que nous permet le droit. Si on laisse ces maisons à des propriétaires privés, au coeur d’un parc naturel urbain, c’est la porte ouverte à la spéculation. Qui dit que, dans quelques années, ces maisons ne seront pas vendues à vil prix, pour en faire des ensembles résidentiels. » 

Mais à l’évidence, la position de la municipalité n’a pas convaincu les enquêteurs. Ce qui fait la plus grand ejoie d’une partie de sa majorité ! « Nous saluons cette position, celle-là même que nous défendions déjà en mai 2015, » indiquent Gaëlle Rougier et Matthieu Theurier, coprésidents du groupe des écologistes. « Nous demandions alors la désignation d’un médiateur pour garantir les droits des riverains et engager un dialogue serein. Après plusieurs mois de soutien, nous sommes heureux de constater que les habitants ont finalement obtenu gain de cause. »

Car, oui, la ville a pris la décision de faire une croix sur les expropriations et de faire simplement valoir son droit de préemption en cas de vente des maisons. « C’est une très bonne nouvelle pour les habitants du canal, » poursuivent les écologistes. C’est surtout une victoire pour les habitants des maisons. « Cela fait treize ans que ça dure mais jamais nous n’avons envisagé de partir. Nous n’avions aucune raison d’être mis dehors », assure Eric Cordier,  membre du comité de vigilance des riverains du canal Saint-Martin dans le journal 20 Minutes, cet après-midi.

Même son de cloche chez les Amis du Patrimoine rennais par l’entremise de son président Michel Coignard. « Nous avons toujours soutenu la lutte des résidents et avions émis notre avis défavorable à la démolition de ces maisons lors de l’Enquête publique. Nous partageons évidemment la joie des riverains et nous attendons impatiemment que la municipalité ratifie les conclusions des commissaires enquêteurs. » Le 16 juin, des agents de la police municipale avaient détruit des cabanes au coeur même des prairies Saint-Martin.

 

 

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser