CECI EST UN TEST 1
Actualités

PAS DE MATCH POUR NICOLAS ET SA FAMILLE : LE SACRIFICE LONDONIEN !

test2

Combien a-t-il fallu de centimètres de coton-tige nasaux pharyngés pour en arriver là ? Toujours est-il qu’entre les bâtonnets des nombreux supporters rennais et ceux des joueurs du stade, le report du match a coûté cher en tests PCR…et en désillusion. Témoignages de Nicolas et sa famille, qui se sont déplacés pour rien en Angleterre, en raison de l’annulation du match de ligue Europa Conférence entre Tottenham et le Stade Rennais, ce jeudi. 

Surprise de taille dans le stade West Ham.

“Nous avions décidé de partir en famille pour profiter d’un séjour londonien avec un beau cadeau de Noël au pied du sapin : un match à Tottenham. Mais il ne faut définitivement pas croire au Père Noël surtout avec les Anglais qui ont tiré les premiers ! Ils ont tué rapidement la tenue de la rencontre, en prenant la décision de l’annuler, à peine étions-nous assis dans l’Eurostar !

Dans le stade de West Ham.

Les billets de trains étant réservés, l’hôtel et les congés professionnels pris, nous avons décidé de profiter de ces moments londoniens de fin d’année (avec 3 générations de Rennais) pour ne pas perdre notre mise (ou Tamise comme on dit ici..). Faute de Tottenham, le hasard du calendrier nous a permis de trouver un plan B.  C’est ainsi que nous avons migré tranquillement vers le Nord Est pour retrouver la League Europa chez les voisins de West Ham avec un match sans véritable enjeu mais avec une véritable ferveur dans le stade olympique londonien.

 

Ce moment salvateur nous a permis d’évacuer la frustration partagée avec d’autres supporters rennais dont les maillots et les écharpes étant perceptibles dans les travées des Hammers. Ce fut assurément un instant sympa pour prendre une dose de foot et de bières, après ce moment de sevrage. Nous avons surtout retrouvé et revu la défense de fer de Kevin Théophile Catherine (qui nous manquait tant) et les anciens copains de Lovro du Dynamo. Heureusement, le tirage au sort des huitièmes de finale nous réservera d’autres belles surprises en rouge et noir au retour du printemps pour oublier ce morne épisode hivernal dans le brouillard londonien.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire