CECI EST UN TEST 1
Actualités Commerces

LE CHARCUTIER-TRAITEUR RENNAIS A DÉCROCHÉ LE TITRE DE MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE 

test2

Milan Radanovic (maison Dumont) est installé en face des Halles centrales. Dans quelques mois, il pourra arborer sur sa vitrine le plus beau des titres pour un artisan : Meilleur ouvrier de France. Après Laurent Le Daniel (pâtisserie) et Yvan Chevalier (chocolatier), le charcutier rennais devient le troisième MOF du centre-ville. 

Il y a huit ans, milan Radanovic a partagé son envie de tenter le concours avec sa femme qui lui a immédiatement donné son accord. Après une première tentative infructueuse en 2018, l’artisan a réussi un parcours sans faute, lors de la finale les 27, 28 et 29 octobre derniers, avec douze concurrents. « C’est une certaine fierté. Je suis ravi pour mes proches, mes amis, mon équipe et ma clientèle », explique-t-il. 

Trois MOF dans la rue de Nemours

Chef d’entreprise depuis vingt ans, le charcutier voit son rêve enfin accompli. « Lors de l’épreuve, nous avions six œuvres à réaliser », se souvient-il. « Si nous ne répondions pas au code des usages en vigueur dans la charcuterie-traiteur, nous étions éliminés. Nous devions exceller dans les six fabrications. » Dans cette institution du centre-ville où l’on trouve pas moins de 200 à 250 références chaque jour, Milan Radanovic n’est pas le premier MOF. « Il y en a eu déjà deux, Maurice Trihan et Pascal Joly », confie le Rennais. « Je suis heureux d’être dans leur lignée. Pour les Rennais et les alentours, nous perpétuons aujourd’hui la tradition de ce très bel établissement fondé il y a déjà plus de 40 ans par monsieur Poignard. » 

En France, trois autres charcutiers-traiteurs pourront se prévaloir uniquement de ce statut : Michel Animat, Jérôme Bourcet et Stéphane Duval. Les lauréats de cette 27e promotion seront officiellement « MOF », uniquement lors de la remise des diplômes et médailles courant du mois de mai 2023 en Sorbonne. Ils s’engagent d’ici là à ne pas se targuer du titre, de ne pas arborer le fameux col bleu-blanc-rouge ou d’indiquer MOF sur leur enseigne avant les cérémonies officielles. La charcuterie emploie sept personnes à la vente, dix-sept collaborateurs dans le laboratoire, des livreurs et des administratifs, soit 32 salariés. Elle vient d’ouvrir une seconde boutique début septembre, dans le cœur de Saint-Grégoire. La boutique de la rue de Nemours est accessible au public du mardi au samedi. Pour en savoir plus sur la cérémonie.

Les finalistes avec le jury (photo du Crépoc, Centre d’excellence des Professions culinaires).

Infos + : Au cours de la finale, Milan Radanovic devait concevoir les plats suivants : un suprême de faisan avec du foie gras et des cèpes, un pâté en croûte de lièvres et de fruits secs, un boudin de saint-jacques avec une garniture de poireaux, des pâtés pantins de porc et de faisan avec de la fige fraîche et des truites farcies aux palourdes avec une garniture butternut. « C’étaient des sujets très techniques dans un temps bien défini et relativement court, », convient-il. « Tout devait être parfait ! »

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire