Francebénévolat

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

REPRISE À L’USINE PSA LA JANAIS : LA SUSPENSION DU TRAVAIL LA NUIT ET LE WEEK-END EST UN COUP DE MASSUE POUR DES SYNDICATS

test2

Depuis le 16 mars, les quatre équipes de production du site de la Janais sont à̀ l’arrêt et plus aucun véhicule ne sort des lignes ! Mais le travail devrait reprendre progressivement dans le respect des règles de précautions, a annoncé ce jour le comité social et économique de l’entreprise. “La date de reprise n’est toujours pas fixée mais elle sera progressive et à terme avec 2 équipes sur les 4 existantes !”, confirme Laurent Valy, secrétaire section CFDT PSA la Janais (1er syndicat du site).

Des syndicats voient naturellement d’un bon œil ce retour d’activités. “Ces derniers jours, nous appelions de nos vœux la reprise car à la peur de la maladie s’ajoute maintenant chez les salariés la peur de perdre son emploi”, explique la CFE-CGE dans un communiqué.  Mais les syndicats restent inquiets, très inquiets même. “L’annonce de la suspension des équipes atypiques de week-end et de nuit annoncée ce matin est reçue comme un coup de massue !”, martèle Laurent Valy.

Un avis partagé par la CFE-CGC. “Cette décision prise par la Direction est court-termiste”, regrette la direction. “Elle ne mise pas sur un retour de pleine activité à moyen terme, en relation avec le très fort succès d’avant crise de nos deux modèles C5 Aircross et 5008. Une solution pérenne devra être donc trouvée pour tous les salariés, à commencer par ceux issus des équipes de nuit et du week-end.”

La demande du jour : Pour un redémarrage ayant du sens, les deux syndicats demandent “l’ouverture de distribution automobile dans des conditions tout aussi exigeantes pour les salariés comme pour les clients.”

La phrase du jour : “le temps du social n’est pas celui de l’économie. Et il faudra prendre le temps de s’assurer de la bonne intégration des nouvelles règles avant d’envisager le retour aux conditions antérieures de production”, explique le syndicat CFE-CGC. Au 31 mars, l’usine PSA employait 2934 salariés et 867 intérimaires. Elle produisait des Peugeot 5008 (104 véhicules par jour), des Citroën C5 Air Cross (453 automobiles par jour).  

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire