CECI EST UN TEST 1
Actualités Culture

LA PASSAGÈRE : UN LIVRE HOMMAGE POIGNANT POUR ODILE LA RENNAISE SAUVAGEMENT TUÉE

test2

Ce bouquin est un petit bijou qui se lit avachi et d’une traite dans un canapé d’un vieil appartement rennais ! Il est écrit par un ancien joueur du Stade Rennais et du Red Star des années soixante-dix, Louis Bocquenet…et s’avale le temps de deux mi-temps. La Passagère, tel est son nom, évoque le destin tragique d’une Rennaise Odile, tuée par son compagnon au début des années soixante-dix.

On entre dans le chagrin

L’histoire est vraie et rend cet ouvrage encore plus poignant. Elle est terrible et renvoie à un temps où le meurtre d’une femme était jugé au regard des mœurs de l’époque et des origines sociales du meurtrier. Malheureusement elle pourrait être encore si actuelle, si moderne, si contemporaine. Elle pourrait faire l’objet de quelques lignes dans un journal. Heureusement, elle est un roman au style ciselé, élégant, comme devait être le joueur Bocquenet pour dénoncer la pire des lâchetés : le meurtre d’une femme.

Au fil des pages, on entre dans le chagrin. On flotte dans “l’immanence d’un rien”. On retrouve le Rennes des années soixante-dix. Comme l’auteur, on ne peut rien faire d’autre que marcher…pour comprendre l’incompréhensible, le corps d’une femme jeté dans une rivière par un homme lâche. Cinquante ans après ce meurtre innommable, Bocquenet est toujours dans la souffrance. Mais en quelques lignes, il libère enfin sa douleur. “Mon aimée, tu es parée. Parée de mon amour, de mon chagrin et parée pour le départ.” La passagère, Louis Bocquenet, au prix de 15 euros, dans toutes les bonnes librairies.

 

La phrase du jour : “Mon club, le Stade Rennais, emporte la coupe de France de football. Mais je ne me rends pas dans les rues pour me mêler à la joie populaire. Le cœur n’y est pas.” 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire