CECI EST UN TEST 1
Actualités Politique

LA MAIRE PRÉSENTE À UNE CONFÉRENCE SUR « LA POLICE TUE ? », CAROLE GANDON TIRE À BOULETS ROUGES

test2

Lors du dernier conseil municipal de Rennes, ce lundi, Carole Gandon, porte-parole de Révéler Rennes, est revenue sur un événement passé inaperçu, lors des dernière vacances. «  La participation de madame la maire, à une conférence organisée aux universités d’été du Parti socialiste et intitulée “La police tue ?” a un caractère préoccupant et n’a rien d’anodin, » at-elle assené. 

La police tue 

Pour Carole Gandon, cette participation est grave. « La reprendre à votre compte même sous la forme interrogative comme ce fut le cas lors des débats estivaux du PS est au mieux incompréhensible, au pire, irresponsable. (…) Certes, votre majorité agit, augmente les moyens, même si ce n’est pas encore suffisant. Certes, le discours tenu dans cette assemblée à l’égard des policiers s’est fait plus respectueux que par le passé. Mais que doivent penser ces agents lorsqu’ils vous voient assise au premier rang de cette conférence ? Comment doivent-ils interpréter votre alliance avec la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon ? »

Cette phrase « La Police tue » a été prononcée, répétée et assumée par votre allié, le chef de file de la Nupes, Jean-Luc Mélenchon. Elle est devenue un slogan, brandi pour justifier la violence à l’égard de nos forces de l’ordre. »

En séance publique, Carole Gandon s’interroge longuement. « Je n’ai pas pu entendre l’avis que vous avez exprimé lors de ce débat. Alors, je vous pose la même question, madame la maire. Simple, claire, nette, précise : considérez-vous que la police tue ? Les Rennais ont le droit de savoir jusqu’où vous comptez aller dans votre rapprochement avec l’extrême gauche. Risque-t-on à terme de verser dans “l’inconséquence et la violence.” Maire de Rennes, Nathalie Appéré n’a pas souhaité répondre à Carole Gandon, lors du conseil municipal. Mais elle ne voulait peut-être pas étendre les débats municipaux par un éclaircissement long. Le lendemain matin, il fallait se lever tôt pour inaugurer le métro. La politique tient parfois à un sommeil réparateur…

Infos + : vêtue d’une veste décorée de roses, Carole Gandon a fait référence lors de son intervention à Bernard Cazeneuve, le pape socialiste respecté par de nombreux militants de son mouvement pour sa vivacité d’esprit. «Je ne saurais formuler une meilleure réponse aux propos de M. Mélenchon que celle énoncée par Bernard Cazeneuve : La police nous protège. Des policiers tombent chaque année pour assurer la protection des Français. Ils méritent notre respect. Les insulter et les salir par électoralisme et par pur cynisme est irresponsable et indigne.  On aurait tort de se satisfaire des postures grandiloquentes de l’insoumission, en acceptant le mariage de l’inconséquence et de la violence (avec France insoumise), dans un nihilisme où la colère empêcherait l’avènement de l’espérance. »

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire