"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Patrimoine

EN PASSANT : LES PROMENADES PHOTOS DE MICHEL OGIER

Ecrit par Michel Ogier

Le photographe Michel Ogier, nous invite à des promenades dans Rennes. Il fait escale au Thabor à la mi-octobre, en ces derniers jours de temps clément.

Sur les grandes pelouses, et en arrivant sur le carré Duguesclin, des jeunes, sans doute majoritairement des étudiants, profitent des pelouses qui sont devenues depuis quelques années heureusement accessibles.

On s’y retrouve dans l’après midi, ou en fin de journée tant qu’il fait encore beau….

Devant la fontaine, »Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics… »

La lumière tombe, les gens profitent encore de cette dernière heure  de soleil…

Cette photo est imparfaite, un peu brouillonne, mais on y voit  les « typologies », dirait un sociologue, de ceux qui fréquentent le Thabor. Au milieu, des personnes qui ne sont plus si jeunes. Sans doute un couple recomposé pour sembler à ce point amoureux l’un de l’autre. Mais je n’en veux, en même temps, rien savoir de précis, c’est mon imagination qui me fait interpréter la situation. 

A gauche du « tableau », deux jeunes filles tchattent sur leur téléphone. Elles sont ensemble mais visiblement occupées, ou préoccupées par autre chose… Juste derrière le couple du premier plan, des parents avec un enfant qui s’en va courir devant. Et tout derrière, à droite de l’image, s’éloignent des personnes plus âgées, dont un monsieur qui me semble être habillé en costume…

Petit défilé: un couple de jeunes mariés, suivi par deux photographes. Je demande à ces nouveaux mariés si je peux utiliser la photo que j’ai faite d’eux. Ils acceptent et je leur demande leurs prénoms, mais là, refus: « Vous n’avez qu’à dire « Monsieur et Madame »! Et oui, c’est ce qu’il y a de plus simple et c’est ce qu’ils sont devenus: Monsieur et Madame!

Devant les serres, le meilleur endroit sans doute pour profiter des rayons du soleil. Les deux fois où je suis venu j’ai vu le même monsieur en train de lire sur sa tablette numérique, une jeune femme, comme s’il elle n’avait pas bougé entre ces quelques jours d’intervalle…

Il n’y a plus qu’une demi-heure avant que le le soleil ne passe derrière la cime des arbres. La meilleur moment pour capter ce contre-jour. 

Certains nous viennent de loin pour photographier les dahlias !

On se presse du côté de la roseraie.

Contre-jour.

La Pensée a revêtu son habit de Belphégor pour l’hiver. Elle ne jette plus son regard placide sur les toits  de l’école Saint-Vincent qui évoquent tant l’Italie.

Quand je sors du Thabor, quelques fois je fais halte dans l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine. Simplement pour sentir le contraste, entre le paysage éclairée et ce lieu, un peu obscur, de silence et de recueillement.

Je ne veux pas déranger ce couple de jeunes… venu exprimer leur dévotion… à l’abri du monde et des regards, isolés pour s’en conter…

Cette pratique vient du Canada: après l’office, les participants sont invités à partager un verre. Pourquoi pas? On est bien à Rennes! Cet esprit convivial se traduit aussi bien ici que Place des Lices le jeudi soir ! Même si on n’y retrouve pas les mêmes paroissiens! Le site de Michel Ogier. 

A propos de l'auteur

Michel Ogier

Laisser un commentaire