CECI EST UN TEST 1
Actualités

“EN BRETAGNE, NOUS AVONS VACCINÉ 100 % DES RÉSIDANTS D’EHPAD”

Ecrit par Lisa be
test2

“Le virus progresse très vite”, explique Anne-Briac Bili, directrice de cabinet de l’Agence régionale de Santé de Bretagne. “Le taux d’incidence est désormais de 199 cas pour 100 000 habitants (+8,7 points en 48 h). En un mois, il a augmenté de 84,3 %. L’Ille-et-Vilaine est le département le plus touché en Bretagne avec un taux d’incidence de 284, 2 “, ajoute-t-elle.

La circulation du variant V1 est responsable de 85% des contaminations en Bretagne. “

La Bretagne a enregistré 2 318 cas positifs supplémentaires ces dernières 48h. Elle a hospitalisé 775 patients (+23 en 48 h), dont 114 (+6 en 48  h) en service de réanimation. Huit personnes sont décédées ces dernières 48 h et 20 dans les EPHAD depuis le vendredi 12 mars. “Nous observons une forte augmentation de patients hospitalisés. La moitié d’entre eux est âgée entre 40 à 65 ans”.

La région compte actuellement 127 (-31) clusters en cours d’investigation par l’ARS Bretagne dont 49 en Ille-et-Vilaine (9 en milieu professionnel, 2 en crèches, 12 en milieu scolaire et universitaire, 7 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées, 6 en EHPAD et 12 en sphère privée). 

Au 1/04, 648 851 vaccinations ont été effectuées (dont 171 686 concernent la 2e injection) : 143 521 dans les Côtes d’Armor (dont 38 044 pour la 2e injection), 178 582 dans le Finistère (dont 47 264 pour la 2e injection), 178 954 en Ille-et-Vilaine (dont 46 271 pour la 2e injection) et 147 794 dans le Morbihan (dont 40 107 pour la 2e injection).

“Nous avons vacciné près de 100% des résidants d’EHPAD et près de 65% des personnes âgées de plus de 65 ans”, se félicite la directrice de cabinet.  Mais elle reste prudente en observant l’augmentation significative de cas chez les plus jeunes (comprenant les  16-25 ans mais aussi les 0-15 ans). “Nous poursuivons l’accélération de la campagne de vaccination afin sortir de cette crise le plus tôt possible”, affirme-t-elle.

Samedi 3 avril, à 19h, de nouvelles restrictions entrent en vigueur, notamment pour des déplacements supérieurs à 10 km. Ces dispositions ne remettent pas en cause les rendez-vous liés à la vaccination. Il suffit de se munir d’une attestation dérogatoire de déplacement en cochant le motif n°7. 

A propos de l'auteur

Lisa be

Laisser un commentaire