CECI EST UN TEST 1
Actualités

DES TIMBRES ROSES POUR CEUX QUI ONT FAIT TOMBER LES MURS

test2

« Liberté, égalité et féminité » : la devise de la République est détournée sur le MUR par Carole Benoist, alias Carole B. Son œuvre sera visible durant le mois de septembre, rue Vasselot, dans le cœur de ville, à deux pas du lycée Émile Zola et de l’église Toussaints.

Tout le week-end, l’artiste (déjà connue) a conçu son graff en direct devant les passants parfois interloqués. « Quel sera le troisième portrait », demande un Rennais. « C’est la surprise », répond la performeuse. Mais à 16 h, devant une foule nombreuse, elle a dévoilé les noms des trois figures de l’histoire : Joséphine Baker, Simone Veil et Thomas Sankara (le Guevara africain). 

Portraitiste, Carole B a eu l’idée ingénieuse de placer ses trois visages dans des timbres. Non sans raison. Cet objet bien plus que banal incarne les valeurs républicaines. La Marianne choisie par François fut l’activiste féministe et fondatrice des Femen Inna Shevchenko. 

Carole évoque l’indépendance des femmes dans les rues, « C’est le meilleur endroit pour s’exprimer, » aime-t-elle répéter régulièrement. Enfant des années 80, Carole b. a toujours pris l’habitude de dessiner n’importe quand et n’importe où. Utilisant la technique du découpage-collage, elle est influencée par la pop culture, le pop art et les femmes en général. Pour en savoir plus sur l’artiste

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire