CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

COVID-19 : UNE NOUVELLE AUGMENTATION

test2

La Bretagne enregistre 508 cas positifs supplémentaires au cours de ces dernières 48h. “Le taux d’incidence s’élève désormais à 40,4 cas pour 100 000 habitants au niveau régional”, explique l’Agence régionale de Santé. “Le nombre de patients hospitalisés connaît une nouvelle augmentation après une période de diminution. Pour sauver des vies, nous devons rester solidaires face au virus : continuer à faire preuve d’une vigilance collective, respecter les gestes barrières et le port du masque, dans la sphère publique comme dans la sphère privée.”

La prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne est actuellement la suivante : 551 hospitalisations en cours (+19) dont 54 (-9) en service de réanimation. Depuis le début de l’épidémie, 3019 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+43) ; 604 patients sont décédés (+7). Depuis le début de l’épidémie, 343 EHPAD ont déclaré au moins 1 cas confirmé par test PCR (+10 depuis vendredi 4 décembre) ; 173 résidents y sont décédés (+6 depuis vendredi 4 décembre).

La Bretagne compte actuellement 80 clusters (-31), en cours d’investigation par l’ARS Bretagne : 13 dans les Côtes d’Armor (2 en milieu professionnel, 1 en milieu scolaire et universitaire, 5 en établissement de santé, 3 en EHPAD et 2 en sphère privée) ; 14 dans le Finistère (2 en milieu scolaire et universitaire, 7 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées et 4 en EHPAD) ; 31 en Ille-et-Vilaine (3 en milieu professionnel, 8 en établissement de santé, 2 en établissement pour personnes handicapées, 8 en EHPAD, 2 en milieu scolaire et universitaire, 2 en crèches et 6 en sphère privée), 22 dans le Morbihan (2 en milieu professionnel, 6 en milieu scolaire et universitaire, 2 en établissement de santé, 1 en établissement pour personnes handicapées, 7 en EHPAD et 4 en sphère privée).

Avec le confinement, comme partout en France, la circulation de la Covid-19 a reculé en Bretagne. Néanmoins, les données épidémiques témoignent de la circulation toujours active du virus Dans ce contexte sanitaire encore fragile et à l’approche des fêtes de fin d’année, l’ARS Bretagne appelle à garder les bons réflexes et à ne pas relâcher les efforts tant que la pression sur les établissements hospitaliers ne sera pas très fortement redescendue. Ce message, l’ARS Bretagne va le diffuser largement à travers une nouvelle campagne de communication (Pendant les vacances, je pense aux autres !). Comme pour la campagne “rentrée universitaire”, la Ville de Rennes s’est associée à l’ARS en mettant à disposition son affichage digitale et ses panneaux d’affichage dans les quartiers réservés aux informations locales.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire