18.8 C
Rennes
mardi 23 juillet 2024
AccueilActualitésCOVID-19 : NOUS NOUS APPRÊTONS À VIVRE UN RECUL SANS PRÉCÉDENT DE...

COVID-19 : NOUS NOUS APPRÊTONS À VIVRE UN RECUL SANS PRÉCÉDENT DE L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ

“Nous alertons sur la situation très préoccupante des femmes entrepreneurs”, estime Marie Eloy, fondatrice du réseau féminin, Bouge ta Boite. “Si tous les entrepreneurs sont impactés, les femmes le sont et le seront davantage. Et les mamans solos encore plus.” Depuis début mars, les deux tiers des dirigeantes parviennent au maximum à travailler 4h par jour. “Elles ont maintenu au mieux 20% de leur activité et 40% ont perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaires sur la période de confinement. Après un mois de confinement, 54% d’entre elles considèrent que leur entreprise est aujourd’hui en situation de risque fort ou élevé de dépôt de bilan. »

 72 % des femmes entrepreneurs sont confinées   

Face à cette crise, 72% des femmes entrepreneurs sont confinées avec enfants et contraintes de jongler entre les enfants, leur entreprise, les tâches ménagères, les devoirs. “Les mentalités évoluent, mais les tâches du quotidien et l’éducation des enfants sont encore majoritairement et massivement supportées par les femmes, même en période de confinement. Cette double vie n’est tenable qu’en diminuant leur activité professionnelle.”

Mais la situation pourrait être pire à la sortie du confinement. “Si les chefs d’entreprise vont pouvoir progressivement reprendre le travail, les dirigeantes d’entreprise, représentant généralement le plus petit salaire d’un foyer, seront bien souvent celles qui sacrifieront leur activité pour pouvoir garder leurs enfants en journée. Quant aux mamans solo, le choix s’imposera à elles. Tant qu’il n’y aura pas de retour à la normale concernant les écoles et les crèches, les entrepreneurs feront partie des principales victimes économiques de la crise du Covid 19. Nous nous apprêtons à vivre un recul sans précédent de l’entrepreneuriat féminin.”

Des aides demandées

Face à cette situation extrêmement préoccupante, le réseau Bouge ta Boite préconise une aide financière Covid 19 « garde d’enfants », une aide financière Covid 19 « aidant de personnes âgées, un fonds de solidarité pour les dirigeantes d’entreprise. Il souhaite enfin enfin encourager le made in local, l’achat local, notamment auprès des TPE qui font vivre nos villes et villages.

Sources : Début avril, le réseau professionnel féminin Bouge Ta Boite a mené une enquête auprès de ses adhérentes sur le territoire français. Près de 500 femmes cheffes d’entreprise, TPE pour la majorité, ont répondu à cette enquête. Pour en savoir plus : https://www.bougetaboite.com

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LES PLUS BELLES ÉGLISES DE BRETAGNE

Comme chacun sait, la Bretagne est une terre pieuse. Elle est parsemée de belles églises, à l’intérieur desquelles des artistes ont voué leurs talents...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser