CECI EST UN TEST 1
Actualités Faits divers

COUPS DE FEU À CLEUNAY : L’UN DES BLESSÉS EST DÉCÉDÉ ET L’AUTEUR INTERPELLÉ

test2

Pour la première fois, à Rennes, un règlement de comptes se termine par un mort. “Le décès de la victime (Hamzat) du coup de feu à la tête, née en 1997, a été déclaré ce 18 mars 2021 à 18h10”, précise le Procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, ce soir, dans un communiqué envoyé à notre rédaction.

On en sait désormais plus sur les faits. Le 17 mars 2020, à 13h40, à l’intersection des rues Ferdinand de Lesseps et Lerebourg Pigeonnière, dans le quartier de Cleunay, deux individus de type africain (comme le confirmaient hier soir des témoins sur place) s’avancent à la rencontre d’un groupe de cinq jeunes gens regroupés devant le magasin Carrefour City.

L‘auteur des coups de feu a 21 ans

Après une courte altercation verbale (un “coup de boule” était donné selon un témoin), l’un des deux individus se saisit de son arme de poing. Il tire deux coups de feu en direction de l’un des cinq jeunes gens, dont l’un atteint la victime à la tête. S’ensuit une course poursuite au terme de laquelle de nouveaux coups de feu sont tirés, dont l’un touche un autre membre du groupe, frère du premier, à hauteur de la hanche.

Très peu de temps après les faits, l’un des deux agresseurs est interpellé par une patrouille du commissariat de police de Rennes et se débarrasse d’une arme de poing. L’autre agresseur parvient en revanche à prendre la fuite. “Le pronostic vital de la seconde victime, née en 1996, n’était pas engagé. Toujours hospitalisé, il bénéficie cependant des soins appropriés à son état”, ajoute le procureur de la République.

Depuis, l’enquête diligentée par la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire Rennes a permis de recueillir de nombreux témoignages, de visionner la vidéo-surveillance du magasin Carrefour City et de confirmer les faits. “Plusieurs éléments recueillis au cours de ces premières heures tendent à incriminer la personne interpellée comme étant l’auteur des coups de feu. Le mis en cause, âgé de 21 ans, connu de l’institution judiciaire, a fait valoir son droit au silence durant la garde à vue.”

Le lieu où se sont déroulés les faits est repéré comme étant un point de revente habituel de produits stupéfiants.” Le Procureur de la République.

Le soir, deux autres agressions ont été recensées sur les mêmes lieux. Le mardi 16 mars, entre 20h et 20h30, un automobiliste était poursuivi par trois jeunes et son véhicule était dégradé au moyen d’une batte de base-ball. Dans la même soirée, un autre jeune homme était victime d’une blessure par balle au genou au même moment à quelques dizaines de mètres.

Toute personne ayant assisté à ces scènes du 16 et du 17 mars 2021 ou ayant des informations à communiquer est priée d’appeler la Direction territoriale de Police Judiciaire de Rennes au 02 99 79 87 87. Une information judiciaire sera ouverte demain des chefs de meurtre en bande organisée, tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et détention d’armes de catégorie B. Elle visera notamment à identifier et interpeller le co-auteur des faits criminels et à comprendre, au-delà du contexte, les mobiles précis de ces crimes qui demeurent à circonscrire.

Le placement provisoire en détention du mis en cause sera requis par le parquet. “Ces faits, d’une exceptionnelle gravité, ne demeureront donc pas impunis et trouveront une réponse judiciaire d’une particulière fermeté”, assure le Procureur de la République de Rennes.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

4 commentaires

Laisser un commentaire