CECI EST UN TEST 1
Actualités

ÉTANGS D’APIGNÉ : L’IMMERSION DU CORPS DE LA VICTIME A ÉTÉ RÉALISÉE POST-MORTEM

test2

Vendredi 10 septembre, le corps lesté d’un parpaing d’un homme âgé d’une trentaine d’années environ était retrouvé par des promeneurs à la surface de l’étang d’Apigné, en début d’après-midi. “Son autopsie (pratiquée hier soir à l’Institut médico-légal de Rennes) est venue confirmer le caractère criminel du décès”, explique ce matin, Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes dans un communiqué. “De nombreuses plaies attestent d’importantes violences occasionnées à la victime dont certaines pouvant être mortelles.” Et d’ajouter : “L’immersion dans l’eau a été réalisée post mortem.”

Les investigations menées par la police judiciaire de Rennes se poursuivent pour établir l’identité de la victime. Elles seront confiées en début de semaine à un juge d’instruction de Rennes dans le cadre d’une information judiciaire criminelle. Il y a plus de quatre ans, Erwan Montessora (un jeune du quartier proche de Cleunay) avait été retrouvé mort dans un bidon flottant à Saint-Malo de Phily par un jeune kayakiste le 14 janvier 2017 près d’un barrage.

Menée par la DIPJ (direction interrégionales de la police judiciaire), l’enquête menée dans le milieu des trafiquants de stupéfiants sous fond de règlement de comptes avait permis l’arrestation des meurtriers. (https://www.rennes-infos-autrement.fr/meurtre-derwan-le-corps-est-reste-plusieurs-jours-dans-un-bidon-en-face-de-chez-lui/). En mars dernier, un homme avait été tué par balle dans le quartier de Cleunay sur fond de règlement de comptes et d’affaires de stupéfiants

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire