8.8 C
Rennes
dimanche 25 février 2024
AccueilActualitésAVEC L'ADEME : DOUZE RESTAURATEURS S’ENGAGENT POUR L’ENVIRONNEMENT 

AVEC L’ADEME : DOUZE RESTAURATEURS S’ENGAGENT POUR L’ENVIRONNEMENT 

Prolongeant l’expérimentation inédite menée par l’ADEME Bretagne en 2019-2020, douze nouveaux restaurateurs et traiteurs volontaires ont décidé de s’engager en faveur de l’environnement. Ils conduiront des actions relatives aux achats, à l’énergie, l’eau, les déchets, l’approvisionnement, la biodiversité et les transports. Tout au long de la démarche, les participants sont accompagnés par le bureau d’études In Extenso Innovation Croissance et par l’ADEME. « Des ateliers vont leur permettre régulièrement de rencontrer des experts, de découvrir et de partager de bonnes pratiques », convient l’agence. Après un audit initial et la mise en place des démarches correctives, une expertise finale prévue fin 2023 évaluera les résultats obtenus. » L’Agence de la Transition écologique (ADEME) est un établissement public sous tutelle conjointe des ministères de la Transition et de la Cohésion des Territoires, de la Transition énergétique et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. 

 

Douze restaurateurs et traiteurs participants : Le Goyen à Audierne (29), L’Hôtel de la Mer à Brignogan-Plages (29), L’Armen à Plogoff (29), La Route des Phares à Plouguerneau (29), Mémé Lilia à Plouguerneau (29), Le Vaisseau à Plozevet (29), La Promenade à Pont-Aven (29), Ty Pouce à Quimperlé (29), La Morinais à Bains-sur-Oust (35, La Table du Marais à La Fresnais [35], Origines à Rennes [35], Le Château d’Apigné au Rheu [35].

Sept chiffres clés pour comprendre les enjeux : Plus de 11 000 établissements de restauration [restaurants, cafés] en Bretagne, plus de 34 000 kWh/an consommés en moyenne pour un restaurant de 140 m2, 80 % du gaspillage alimentaire produit en cuisine, 74 grammes de gaspillage alimentaire en moyenne par client pour la cuisine d’assemblage, 229 grammes de gaspillage alimentaire en moyenne par client pour la cuisine « fait maison », environ 2,7 tonnes de biodéchets par an [soit 12 300 € de coût en matière] en cuisine d’assemblage et environ 3,9 tonnes de biodéchets par an [soit 33 000 € de coût en matière] en cuisine « fait maison ». 

Article précédent
Article suivant
jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

PLUS DE 17 TONNES DE CIGARETTES SAISIES : TROIS TRAFIQUANTS EN DÉTENTION

Dans la matinée du 21 février 2024, les agents de la brigade des douanes d’Angers contrôlaient un entrepôt dans les environs de leur ville....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser