CECI EST UN TEST 1
Actualités Politique

APRÈS LES LÉGISLATIVES, LA CHASSE AUX SORCIÈRES COMMENCE

test2

En politique, les coups sont parfois rudes. Après sa défaite aux législatives face à la nouvelle députée sortante socialiste Claudia Rouaux dans la 3e circonscription, le maire radical d’Iffendic, Christophe Martins (Ensemble) va devoir avaler d’autres couleuvres. Il va être démis de ses fonctions de vice-président du conseil départemental en charge des finances, du patrimoine départemental, de la commande publique et aux dossiers ferroviaires par son président, Jean-Luc Chenut.

Redevenu simple conseiller, Christophe Martins devra siéger aux côtés de sa suppléante Béatrice Duguepéroux-Honoré, elle-même sanctionnée. Cette dernière ne sera plus chargée de la lecture publique, du patrimoine, des archives et du littoral. La raison de leur « éviction » : leur candidature En Marche et le soutien d’une figure de la droite centriste (Pierre Mehaignerie) en leur faveur !

Pour rappel, Claudia Rouaux, élue sous l’étiquette de Nupes, était la suppléante du défunt François André, lui-même devenu député dans le camp En Marche…. Depuis, elle avait décidé de redevenir socialiste et d’être candidate aux élections législatives. La chasse aux sorcières commence-t-elle ? Qu’en sera-t-il pour un autre radical, Honoré Puil, vice-président Rennes Métropole habitat-logement et gens du voyage ? Se verra-t-il retirer ces délégations par la présidente de Rennes métropole, Nathalie Appéré, PS et soutien des Nupes ? La politique en sort-elle grandie ?

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire