13.9 C
Rennes
mardi 25 juin 2024
AccueilActualitésUN PLAN POUR LE COMMERCE RURAL

UN PLAN POUR LE COMMERCE RURAL

Plus de 21 000 communes ne disposent d’aucun commerce, soit 62% des communes françaises contre 25% en 1980 (sources : Insee). Ce déclin augmente leurs pertes d’attractivité et accroit légitimement le cadre de vie. Elle ne facilite pas la vie pour les habitants, avec un trajet routier de 10 minutes en moyenne pour se rendre à un commerce, cinq fois plus que dans des communes plus denses.

Contre ce phénomène, la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, Olivia Grégoire et la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, Dominique Faure, annoncent le lancement du programme de reconquête du commerce rural, avec une enveloppe de 12 millions d’euros pour 2023.  L’Etat apportera un soutien à l’installation  de commerces sédentaires multi-services ainsi que de commerces itinérants permettant de desservir plusieurs communes rurales, avec des aides à l’investissement pouvant aller jusqu’à 80 000 € par projet.

Le programme s’adresse à des porteurs de projets qui peuvent être publics ou privés, étant précisé que les porteurs privés devront nécessairement disposer de l’appui de la commune d’implantation. Le guichet auprès des préfectures sera ouvert le 1er mars 2023. Il appartiendra aux intéressés, après avoir pris connaissance des critères de sélection et d’éligibilité des projets sur le site du ministère de l’économie, des finances, de la souveraineté industrielle et numérique ou de l’Agence nationale de la cohésion des territoires, de se signaler à leur Préfecture de département, qui sera chargée d’identifier et d’instruire les projets.

Concrètement, pour les commerces sédentaires, l’acquisition des locaux et les travaux relatifs à la remise en état du local pourront être pris en charge à hauteur de 50% dans une limite de 50 000 €, auxquels pourront s’ajouter 20 000 € pour l’aménagement des locaux et l’acquisition du matériel professionnel, avec une majoration à 25 000 € si le projet présente un intérêt particulier en matière de développement durable, ou un caractère innovant dans son modèle économique : circuits courts, insertion de publics défavorisés, implication du tissu associatif local, expérimentation d’un lieu de collecte mutualisé pour les commandes numériques… Pour les commerces non sédentaires, la contribution de l’Etat est fixée à 50% des dépenses d’investissement (essentiellement l’acquisition d’un véhicule professionnel de tournée), dans une limite de 20 000€.

« Devantures fermées, locaux abandonnés, allongement du temps de transport pour atteindre des services de proximité sont autant de signaux du déclin commercial dont souffrent certains nos territoires. Ce fonds de 12M€ permettra d’accompagner les collectivités territoriales et leurs partenaires afin de développer rapidement de nouvelles activités multi-services de proximité. Les territoires ruraux en seront les premiers bénéficiaires avec l’objectif de renforcer leur attractivité et d’améliorer le cadre de vie de nos concitoyens ! », indique Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

Avis de transfert de siège

Avis de transfert de siège BARON Société par actions simplifiée au capital de 10 000 euros Siège social : 34 boulevard Oscar Leroux, 35200 - RENNES 897 732 558...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser