CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Noël Sorties Sport

VIRÉE DE NOËL EN KAYAK LE LONG DE LA VILAINE

test2

Samedi 17 décembre 2016, rue Alphonse Guérin, à Rennes, Gaël Bleuven et ses kayakistes descendent leur embarcation à bout de bras vers la Vilaine. Faute d’installation adéquate, ils les passent par dessus les rambardes. Une, deux, trois, quatre…en tout dix kayaks partent à l‘assaut du fleuve rennais, en direction de la République pour une descente insolite aux flambeaux !

                                         Expédition hivernale

Dans le froid brumeux, nos courageux du jour pagaient lentement, un coup à droite, un coup à gauche. Ils ont à peine dix ans pour certains, mais ils ont déjà beaucoup d’assurance. « C’est une expédition qui permet de se maintenir en forme en hiver, » confie Gaël Bleunven.

Le long des rives, Rennes sort de la brume. Derrière le pont de la rue Saint-Hélier, la joyeuse bande aperçoit à droite le poisson de War dessiné le long d’une façade et à gauche, le petit hôtel en schiste de la rue de Léon. Elle file maintenant le long de la rivière tout juste entend-on le flic-floc des rames dans l’eau. « Restez groupés, » crie Gaël.

                                           Un halo lumineux étrange

Au détour d’un bras de la Vilaine, on voit au loin dans un halo lumineux étrange orangé. C’est le moment où Gaël décide de bifurquer vers le Moulin Logeais de Rennes. « On va prendre un moment pour allumer nos flambeaux », confie Gaël. Devant l’ancienne maison du maire Jean Janvier, les kayakistes enflamment leur torche sous les yeux de promeneurs munis de lanternes.

La nuit est noire, les kayakistes repartent vers la République. Ils passent sous le pont pasteur et se dirigent vers la passerelle Saint-Germain où sont regroupés des dizaines de spectateurs. Un brin fiers, nos kayakistes accélèrent la cadence sous les applaudissements. « Formez un groupe en V », conseille Gaël.

                                            Des ombres sur les quais

Durant quinze minutes, nos petits héros du jour sillonnent la Vilaine devant les centaines de spectateurs. « C’est dingue », dit l’un d’eux. « On dirait des ombres, les spectateurs ! ». Mais il faut maintenant repartir vers le quai Saint-Cyr en passant sous le parking de la République.

Après un petit salut à Etienne Saglio préparant son spectacle (donné chaque dimanche soir le long de la Vilaine), les kayakistes s’amusent à pousser des cris et en écho leur joie de vie leur répond. Petit moment d’émotions sous la ville bruyante et de sourires d’enfants à la lumière des flambeaux. La ville veut se réapproprier son fleuve ! Des gamins l’ont fait ….

La polémique

Difficile de pratiquer à Rennes le kayak et toutes activités nautiques. Entre le vélodrome et le quai Saint-Cyr, pas de descente, pas d’échelle, pas de zones d’embarquement. Juste une échelle sur le quai Saint-Cyr au pied de l’immeuble Jean Nouvel et une zone d’embarquement au pied du vélodrome pas très pratique (voir notre photo).

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire