"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

UNE APPLICATION POUR SAVOIR QUI CAPTE !

Le département d’Ille-et-Vilaine a développé une application pour mesurer la qualité réelle de la connexion mobile des habitants. Intitulé KiCapte, ce nouvel outil gratuit et disponible sur Google Play et App Store a pour objectif d’identifier les zones blanches et d’améliorer la qualité de la couverture.

En 3 minutes à peine, l’application, conçue par QoSi, évalue les connexions 2G/3G/4G et la qualité de service mobile depuis un smartphone. “Les mesures effectuées par les utilisateurs de l’application permettront d’alimenter une base de données et de disposer, à côté des cartes fournies par les opérateurs, (Orange, Bouygues,Free et SFR) d’une cartographie de la qualité de la couverture sur le territoire bretillien”, explique le conseil départemental.

En faisant appel aux habitants d’Ille-et-Vilaine, le Département veut améliorer rapidement la qualité des réseaux de téléphonie mobile afin de répondre aux besoins de la vie quotidienne des habitants et des entreprises. “Grâce à la contribution des usagers, il encouragera les opérateurs à investir dans les infrastructures pour couvrir les zones mal desservies par les réseaux mobiles ou pour améliorer la qualité et les performances.”

Afin d’améliorer la couverture mobile en France, le Gouvernement a obtenu, en janvier 2018, de la part des opérateurs privés des engagements contraignants visant à généraliser sur leurs fonds propres la couverture mobile de qualité à tous les français.  Deux engagements majeurs marquent cet accord : le déploiement massif de la 4G (avec 10 000 communes supplémentaires couvertes d’ici fin 2020) et la mise en place de 5 000 nouveaux pylônes par opérateur.

En complément de l’action des opérateurs dans les principales agglomérations du département (Rennes, Saint Malo, Vitré, Fougères), les collectivités bretonnes se sont regroupées dans le cadre du projet Bretagne Très Haut Débit pour apporter la fibre partout en Bretagne le plus rapidement possible. Cette action concerne plus de 260 000 habitants et activités en Ille-et-Vilaine.

La construction de ce nouveau réseau, appartenant aux collectivités, est organisée en 3 phases. Une première phase de déploiement est en court pour raccorder 45 000 locaux d’ici fin 2019, notamment dans les territoires où les débits actuels sont les plus bas. La deuxième phase concernera 85.000 locaux entre 2020 et 2023. A la fin de cette période, 87% des Bretilliens devraient avoir accès à internet par la fibre optique. La dernière phase est prévue après 2023 pour 130 000 locaux.

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire