CECI EST UN TEST 1
Patrimoine

REDÉCOUVRONS RENNES : LE CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER

test2

Créé en juin 2011, le Conservatoire du Patrimoine hospitalier de Rennes (CPHR) identifie, collecte, restaure, préserve, et valorise les objets, les instruments et les mobiliers du passé médical. Il en assure la promotion grâce à des visites, manifestations, conférences et publications à caractère pédagogique, social, culturel ou éducatif. 

Situé au cœur de Rennes, dans l’Hôtel-Dieu, les collections permanentes sont présentées dans 6 salles différentes sous les thématiques suivantes : dentisterie, médecine, chirurgie, radiologie, pharmacie et stérilisation, biologie et soins du malade. 

Dans ce cabinet des curiosités, près de 6 000 objets médicaux en tout genre – qui font parfois penser à de vrais engins de torture – sont présentés aux visiteurs.Tous ces vieux instruments permettent de découvrir les étonnantes inventions de la médecine. Ainsi, un casque employé pour reconstruire les gueules cassées, la clé de Garengeot du XVIIIe siècle pour l’extraction des dents, les forceps français de type Levret-Baudelocque, le canard de malade ou encore le vieux modèle de Resusci Anne, un mannequin utilisé jadis pour les formations aux gestes de premier secours. Cela permet aussi de voir le chemin par- couru par la science depuis. 

Le Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes, présidé par Annic’k Le Mescam, est un endroit insolite et curieux. Il est à découvrir au plus vite pour ceux qui ne connaissent pas ou à redécouvrir pour les autres, car les collections sont régulièrement agrémentées de dons de la part de généreux donateurs privés et publics : il y a encore peu, un mobilier de pharmacie de 1891 (avec un bureau) a été légué par une pharmacienne bretonne, Françoise Rougier, pour enrichir le patrimoine du petit musée. 

Quelques bonnes nouvelles ! “Le CPHR déménage, il va rentrer dans quelques semaines dans une construction neuve qui se situera au 64 de la rue de Saint Malo”, précise la présidente. “Les 500 cartons ont été déjà préparés par ses bénévoles. L’aménagement dans les nouveaux espaces doit se faire au cours du dernier trimestre de l’année. Le conservatoire devrait s’ouvrir au public dès le début de 2022. “

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire