Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

QUAND LA CONSTRUCTION DE LA HALLE CENTRALE ÉTAIT JUGÉE DISPENDIEUSE

test2

En 1923, le 29 avril, Henry Chéron, ministre de l’Agriculture, inaugurait la halle centrale en présence de Jean Janvier, maire de Rennes, du préfet et de l’architecte de la ville, Emmanuel Le Ray (décoré de la Légion d’honneur ce jour-là). “Il y fut accueilli aux accents de la Marseillaise jouée par l’Amicale de l’École de rééducation des mutilés”, précisait le journal Ouest-Éclair.

“Pendant une heure, ajoute le journaliste, Monsieur Janvier fit son propre éloge : j’ai fait ceci et cela et encore cela et voici encore ce que je compte faire…” Car à l’époque, ce “Palais du Poisson” aux “proportions grandioses”, aux “ornementations artistiques” fut jugé dispendieux. “Plus que jamais, nous protestons contre de telles dépenses somptuaires”, critiquait le journal.

“Qu’une poissonnerie fut nécessaire à Rennes, nous ne l’avons jamais contesté : mais est-il admissible qu’à une époque où les conditions deviennent de plus en plus onéreuses (…), la municipalité engage des sommes aussi considérables ? Rien que les faïences et les mosaïques de la façade représentent un capital de plusieurs centaines de milliers de francs…”

Le premier jour de vente eu lieu le 30 avril 1923. La Halle centrale actuelle fut construite entre 1913 et 1926, par l’architecte de la Ville de Rennes, Emmanuel Le Ray (avec une interruption durant la Première Guerre Mondiale). Le jour de son inauguration, le ministre fut aussi l’invité de la foire-exposition de Bretagne et de l’Ouest.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire