CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine

PLAINE DE BAUD : UN NOUVEAU POUMON VERT

test2

Le quidam ne le sait pas toujours. Mais nos grandes villes de France organisent parfois des grands raouts médiatiques pour vanter leurs politiques urbaines. Hier, 21 octobre 2016, c’était au tour de la municipalité rennaise d’embarquer en bateau des journalistes le long de la Vilaine pour faire découvrir deux grands projets : l’îlot de l’Octroi (voir un prochain article) et le futur parc paysager de la plaine de Baud (l’article du jour!). 

A l’entrée de Rennes et à deux pas de Cesson, dans le nouveau quartier Baud-Chardonnet, un parc de trois hectares verra le jour à l’horizon 2025 le long de la Vilaine. Conçu par la paysagiste Jacqueline Osty, paysagiste associée à Reichen & Robert, il accueillera des plages engazonnées, des pontons et des guinguettes… et sera relié à la rive droite de la rivière par une passerelle piétonne, en 2020. 

                                      Des plages, des guinguettes et des pontons

Par sa surface, son emplacement et sa proximité inédite avec le fleuve, ce nouveau poumon vert constituera un espace public attractif. “Il contribuera à l’extension du centre-ville vers l’est”, ajoute la ville. Au contact direct de l’eau, les prairies et les berges engazonnées offriront aux habitants un nouveau lieu de détente en pleine nature et aux portes du centre-ville. “On pourra y pratiquer des activités sportives, festives et ludiques (jeux d’eau, terrains multisports…).”

1

En parallèle, la ZAC Baud-Chardonnet devrait accueillir plus de 5000 habitants à l’horizon 2025. Elle participera (pour une fois sans destruction majeure) à l’extension du centre ville de Rennes conformément au plan local d’habitat. Elle sera marquée notamment par une grande diversité architecturale. “De la maison de ville aux quelques immeubles de 17 étages en passant par les équipements publics, commerces et activités tertiaires, la Zac Baud-Chardonnet s’ouvre à tous, entre architectures modernes et patrimoine industriel préservé”, promet la ville. 

2

Les grands projets architecturaux de la ZAC en quelques mots : Le Premium, projet de Gohlen et Antonini-Darmon pour Espacil, 98 logements dont 64 en accession libre et 34 en accession aidée, livraison en 2017 ; Le Panoramik, projet de LAN pour Kaufmann&Broad et Aiguillon, 127 logements dont 70 en accession libre et 57 en locatif social, livraison 2018 ; Les Roseaux, projet de Gaëlle Peneau et Guinée-Potin pour Archipel Habitat et Aiguillon, 88 logements dont 22 en accession libre, 48 locatifs sociaux et 18 en accession aidée, livraison 2018 ; Lot F4, projet de Chouzenoux et ALL (Laurent Lagadec) pour Néotoa, 90 logements dont 46 en accession libre et 44 en accession aidée, livraison 2018; Lot H1, projet de Bartolo-Villemard pour Ataraxia et Néotoa, 94 logements dont 74 en accession libre (dont 25 % prix maîtrisé) et 20 en accession aidée, permis de construire déposé…

Une école de l’image et du Game Design par P. Dubus pour le groupe Icônes est en cours d’études. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire