CECI EST UN TEST 1
Actualités

PLACE SAINTE-ANNE : UN MANÈGE POUR NOËL

test2

Dans ce petit matin soleilleux, ce samedi 18 décembre 2021, la place Sainte-Anne s’est enflammée dans une ronde festive, sous la musique d’un bagad. Elle accueillait en grande pompe le nouveau manège de Régis Masclet, inauguré ce jour, par la maire de Rennes, Nathalie Appéré, et en présence d’une centaine de personnes. 

A deux pas des bouquinistes revenus depuis peu, au pied de la basilique à nouveau ouverte, ce carrousel a belle et fière allure. Décoré et peint avec soin, il est le petit “cadeau de Noël” pour les bambins du centre et les autres. “Très bientôt, le manège sera indissociable de la place. Il fera partie de notre patrimoine commun”, a assuré l’élue rennaise. 

Les enfants (et les adultes) devront attendre un “tout petit peu” pour profiter du carrousel (ouverture prévue la semaine prochaine).

Il y a 20 ans, quasiment au même endroit, Régis Masclet avait installé un carousel,  plus modeste, en présence de l’ancien maire, Edmond Hervé, lors de l’inauguration de la première ligne de métro. Vingt ans plus tard, la ligne B du métro n’est pas encore ouverte, mais heureusement le manège a fait son apparition. “Il met un peu de joie, en ces temps bien mornes,” convenait une passante.

Avec un poignée de collectionneurs et de passionnés (dont les deux fils de Régis), ce patrimoine forain est ressorti de l’oubli, il y a maintenant trois ans, et a été entièrement réaménagé par des entreprises bretonnes. “Les sujets sont inspirés de la Bretagne. Ils représentent des poissons, des bateaux, des sirènes”, tient à rappeler, Régis Masclet.

Loin des manèges à sensation, tout en lumière et en plastique, ce manège en bois (40 tonnes, 13 mètres de haut et tout autant de largeur) donnera un “brin de poésie” à cette place de Sainte-Anne un peu trop minérale. A contre-courant des tendances foraines, il est le reflet d’une région, d’une époque). “Ces manèges étaient faits pour toute la famille et pas seulement pour les enfants.” Pour Noël, on aurait donc aimé voir notre maire avec son adjoint, Didier Le Bougeant, y faire un tour. Ce sera sans doute une prochaine fois. 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire