"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Patrimoine

PLACE À LA LUMIÈRE PLACE BIR HAKEIM‌‌‌ !

Ecrit par marc

Entendant ce matin le son d’une tronçonneuse, quelques habitants du quartier de la place Bir Hakeim (Ste Thérèse, Sud Gare) se sont rendus sur ces lieux où s’élèvent de grands platanes et où se trouve la Maison de Quartier de la Binquenais. Effrayés par un ruban de chantier “interdit de stationner”, entourant les arbres, ils se sont vite inquiétés. “Oh non, ils vont couper les arbres !”, s’exclame une dame.

Effectués dans le cadre du Budget Participatif, les travaux d’aménagement de la place Bir Hakeim ont démarré ce matin par l’abattage d’un platane devant la Maison de Quartier, le jour où les fleurs de prunus commencent à rosir la rue Bannetel. Cinq autres suivront bientôt. Ils pourraient servir à fabriquer notamment des bancs dont certains devraient être installés dans le “nouveau” jardin.

                                                                Un espace pour les jeunes

Il y a une semaine, le nouveau projet a fait l’objet d’une distribution de flyers dans le quartier expliquant sommairement la démarche. Il devrait continuer à évoluer, notamment sur la surface prévue pour les boulistes. “Jusqu’à présent, trois parties pouvaient se jouer simultanément sur 2 espaces distincts”, explique un riverain. “Dans le projet, ils seront regroupés sur un seul espace, plus central et, semble-t-il, au total plus grand que ceux d’aujourd’hui. Les joueurs de boules ne seront donc plus séparés en 2 groupes.”
L’espace derrière la Maison de Quartier sera réservé aux enfants et, devant, un parvis remplacera les hauts grillages censés stopper les ballons de foot (voir notre esquisse). “Ce terrain de football avait été créé après beaucoup moins de concertation (voire pas du tout) qu’aujourd’hui et son utilisation n’était pas sans créer des soucis à la Maison de Quartier”, explique une personne connaissant la Maison de quartier depuis sa création. 
Sur les lieux, un des agents de l’entreprise Serpe (la bien nommée ! ) invitait ce matin les passants à s’informer à l’intérieur de la Maison de Quartier où des panneaux expliquent le projet selon lequel il s’agit, notamment, de dégager une perspective sur la Maison de Quartier depuis la rue Henri Bannetel et pour ce faire, supprimer une douzaine de platanes. Ceux-ci ont 35/40 ans, environ, car les cernes de croissance ne sont pas bien visibles. Marc Kermabon

A propos de l'auteur

marc

Laisser un commentaire