CECI EST UN TEST 1
Actualités

PALAIS DU COMMERCE : LES ÉCOLOGISTES VEULENT DES ACTIVITÉS RESPONSABLES 

test2

Le 9 décembre 2019, le conseil municipal approuvait la reconversion du Palais du Commerce par la Société Frey (programme « Renaissance ») et Poste Immo pour une fin des travaux d’ici à l’horizon 2026 (au mieux fin 2025). Depuis, l’architecte des bâtiments de France a demandé de revoir le projet. Il a limité à une surface de 3 502 m2 l’ensemble des boutiques (Citadium, Décathlon City , AMPM…) au lieu des 5000 m2 prévus initialement. 

Un projet revu à la baisse

Même régime pour les bureaux (2478 m2 au lieu de 4200 m2) ainsi que pour l’école de cuisine de Thierry Marx (638 m2 contre 800 m2). Il n’y a pas de changement, en revanche, pour l’hôtellerie (105 chambres par le groupe Marriott), ni pour la restauration (2212 m2). « Sept établissements sont programmés, dont l’historique Café de la Paix, sur une superficie de 1 500 m2, » expliquait la ville. 

Avec 415 m2 (à la place de 1000 m2), la Poste est le grand perdant. Elle prévoyait des services comme une conciergerie numérique et physique ou encore un espace de logistique urbaine. Revus aussi à la baisse, les concepts originaux et conviviaux (salle de boxe, électro-bar ou un musée-boutique Lego) disposeront d’une surface de 1000 m2 au lieu de 1500 m2.  

Sans doute est-ce pour cette raison que le groupe vert est monté au créneau. « Des activités innovantes, responsables et exemplaires sur le plan environnemental, doivent voir le jour à la République, » a expliqué Valérie Faucheux. « Le comité d’enseignes, nous l’espérons, veillera au bon équilibre. En tant qu’écologistes, nous aimerions que les entreprises de l’économie sociale et des magasins indépendants puissent trouver leur place. »

Déjà montés au créneau il y a quelques années, les écolos font visiblement preuve de constance. Ils regrettaient le « manque d’usages culturels” par exemple. Ils craignaient un énième centre commercial banal aux enseignes mondialisées. « L’orientation très fonctionnaliste du dessin retenu ne peut que nous interroger. Comme les Rennais, nous ne voulons pas d’un projet mercantile et sans âme », souhaitent les écologistes. » À l’époque, leurs propos demeuraient vifs, depuis leur arrivée dans la majorité, ils le sont devenus un peu moins.

PALAIS DU COMMERCE : LES ÉCOLOS VEULENT UN PROJET ÉQUILIBRÉ

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire