CECI EST UN TEST 1
Actualités

PACÉ : DEUX CENTS SALARIÉS DANS LE DOUTE CHEZ BOIS&MATÉRIAUX 

test2

En mai prochain, le groupe Bois&Matériaux, dont le siège social est installé à Pacé, devrait passer sous le giron du groupe toulousain Chausson Matériaux. Ancienne propriété de Pinault-Printemps-Redoute, il avait déjà été racheté en 2003 par le Britannique Wolseley en 2003 puis en 2016 par un fonds américain OpenGateCapital. 

Spécialisée dans la distribution de bois et de matériaux de construction en France sous les enseignes Reseau Pro et Panofrance, l’entreprise pacéenne détient 133 points de vente pour un chiffre d’affaires de 632 M d’euros hors taxe en 2019. “Un protocole d’accord a été signé le 22 décembre dernier”, confirme Pierre-Georges Chausson. “Il reste encore soumis à l’approbation de l’autorité de la concurrence.” Point P pourrait voir en effet d’un très mauvais œil ce rapprochement…

D’après nos informations, Chausson Matériaux pourrait ainsi devenir un acteur national, prépondérant en devenant le numéro trois des entreprises de négoce en matériaux derrière Point P et Gedex (Gedimat et Gedibois) avec 480 agences. Mais cette fusion inquiète tout particulièrement les 200 employés du siège social. “Dans les agences de distribution, il n’y aura sans doute pas de doublon. Mais au siège de Pacé, on s’inquiète forcément chez les administratifs et tous les métiers supports. Le groupe toulousain a déjà son personnel”, précise une employée.

Pour l’heure, Yves Martin, dirigeant de Bois&Matériaux, se refuse à tout commentaire. Mais ses décisions sont attendues par ses salariés qui espèrent un PSE (Plan de sauvegarde pour l’emploi) avec actions de formations et de reconversion. “C’est toute une commune qui risque d’être touchée,” convient une autre salariée. 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire