10.7 C
Rennes
jeudi 2 février 2023
AccueilActualitésNUISANCES SONORES DU MEM : LE DIALOGUE DE SOURDS ENTRE RIVERAINS ET ÉLUS

NUISANCES SONORES DU MEM : LE DIALOGUE DE SOURDS ENTRE RIVERAINS ET ÉLUS

Encore une fois, le MEM (guinguette de la Prévalaye et salle de concert), a fait parler de lui, lors du conseil municipal de Rennes, ce lundi 23 janvier. Devant les élus, les riverains sont venus dire leur mécontentement contre les bruits perpétrés par le CPPC (centre de productions des paroles contemporaines). « Nous voulons être traités comme n’importe quel citoyen rennais », expliquait, ce soir, une membre du collectif de Sainte-Foix. « Nous sommes d’ailleurs loin d’être les seuls. Les habitants de Cleunay et du Moulin du Comte subissent aussi les désagréments de cette passoire sonore. Dernièrement, ce sont des résidants solidaires de Saint-Jacques de la Lande qui nous annonçaient dans un mail entendre les sons ! » 

Exercer son droit de police 

Face aux concerts qu’ils jugent bruyants, les voisins ordonnent à la mairie d’exercer son droit de police. « Aurez-vous le même courage que la municipalité de Saint-Jacques de la Lande dans la gestion de ce conflit (voir l’article) ? », s’interroge la riveraine. Dans son allocution, elle demande à la commune de Rennes d’ouvrir les yeux sur les « nombreuses irrégularités » dans le fonctionnement du CPPC, le « loyer avantageux », le manque d’études d’impact… « Nous l’avons compris à force de mépris et de manipulation. La ville est juge et partie dans la résolution des nuisances sonores à la Prévalaye. Elle prend position pour une entreprise hors la loi et cautionne quelque chose d’illégal. Est-ce cela qu’on attend de nos élus ? » 

Sans hésiter, la riveraine évoque des « droits bafoués » depuis plus de trois ans. « Nous sommes complètement abandonnés au profit d’une société qui ne respecte rien et à qui tout est permis », ajoute un autre voisin. « Nous voulons vous entendre, madame la maire, nous fournir les raisons qui vous amènent à prendre la décision d’étendre dans le temps leur permis de construire et de maintenir de facto les nuisances sonores. » Interpellée, Nathalie Appéré a donné la parole à son adjoint à la culture, Benoît Careil. « Cette installation du MEM entre dans le cadre d’un projet plus vaste d’aménagement de la Prévalaye, dans une logique de réappropriation du fleuve et de renforcement des pratiques de loisirs. »

 Le service « santé environnement » de la Ville de Rennes réalise une nouvelle campagne de mesures dont les résultats seront transmis prochainement. »

Depuis son installation, le MEM répondrait aux attentes de concerts de qualité dans le Magic Mirror, comme en rendez-vous conviviaux à la guinguette. Pour autant, la majorité entend faire preuve de concertation entre les voisins et le CPPC. « Nous recherchons par le dialogue des solutions. En juin, le centre a notamment pris des mesures pour contrôler les nuisances sonores (la pose de rideaux acoustiques, le changement d’orientation de la scène…). » N’empêche, la mairie permet aujourd’hui au MEM de ne « pas avoir de ruptures d’activité », le temps des travaux d’un Magic Mirror plus insonorisé et plus éloigné des habitations. « La ville restera attentive aux incidences de ce nouveau projet et spécifiquement au respect de la tranquillité des riverains. » 

Infos + : « je vous mets au défi de trouver un acteur ou une actrice culturelle avec qui j’aurais une complicité particulière et des largesses coupables. » Benoit Careil. 

Infos ++ : « la Chambre régionale des comptes a pointé des insuffisances dans la structuration de l’association et de ses filiales privées, mais elle n’a évidemment jamais fait état d’irrégularités ou de malversations. S’il y avait eu des pratiques répréhensibles, les magistrats auraient immédiatement saisi le procureur. » Benoit Careil. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

MAXENT : INTERVENTION DES POMPIERS DANS UN EHPAD

Ce matin, 2 février 2023, à 8h30, le feu a pris dans un local technique d'un Ehpad, à Maxent. Les 60 personnes présentes sur...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser