5.7 C
Rennes
vendredi 27 janvier 2023
AccueilActualitésL’AIRE LIBRE EST DEVENU IRRESPIRABLE 

L’AIRE LIBRE EST DEVENU IRRESPIRABLE 

La mairie de Saint-Jacques de la Lande ne veut plus du projet porté par le centre de production des paroles contemporaines, dirigé par Maël Le Goff (gérant également du Mem) pour son théâtre L’Aire Libre. Après une procédure de marché public engagée en mai 2022, elle a décidé de confier la gestion de sa salle à l’équipe du Joli Collectif (actuellement à la tête du théâtre de poche de Bazouges-Hédé). 

La nouvelle annoncée hier n’a pas manqué de faire réagir le directeur évincé dans un communiqué publié sur son site. « Nous avons appris cette décision et le nom du nouveau délégataire, officieusement le lundi 14 novembre dernier », se désole le centre. « Nous en sommes extrêmement surpris. Si elle respecte la procédure officielle, ce choix néglige les humains. »  

Impliquée depuis 10 ans dans cette structure, l’équipe ne comprend pas cette décision « unilatérale et non concertée avec les autres partenaires institutionnels ». Elle en regrette la soudaineté. «Cette décision sera officiellement votée en conseil municipal de Saint-Jacques, seulement 5 jours avant la fermeture du théâtre pour congés annuels le 17 décembre prochain.»

L’équipe a eu besoin de temps pour construire et adapter le projet du CPPC à L’Aire Libre et à son territoire d’implantation, elle en est aujourd’hui remerciée en moins de 5 semaines. »

Dans son communiqué, le centre de production fait part de son « désarroi » et de la « méconnaissance profonde de la singularité » de ses métiers. « Nous respectons le choix d’un nouveau délégataire. Nous regrettons néanmoins le manque de communication de la mairie (…). Nous déplorons que seule la procédure réglementaire ait été respectée sans prise en considération de la particularité de l’équipe et du dessein qu’elle défend. »

Et de poursuivre : « L’équipe du théâtre n’est pas constituée de pions interchangeables au profit de n’importe quel projet. Nous trouvons alarmant pour nos métiers et plus largement pour le secteur culturel, que les politiques publiques fassent désormais si peu de cas de ce qui compose la force d’un projet artistique au service d’un territoire : celles et ceux qui s’y engagent au quotidien. »

La mairie proposera au conseil municipal du 12 décembre prochain de voter la nomination d’un nouveau délégataire, qui prendra effet dès le 1er janvier 2023. Le Centre de production des paroles contemporaines, dirigé par Maël Le Goff, avait été récemment malmené par la chambre régionale des comptes pour sa gestion du MEM.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

MYTHOS : DES NOUVEAUX NOMS

Mythos revient du 7 au 16 avril et fêtera à cette occasion les 10 ans des Toqués. Il propose de la musique, du théâtre et de la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser