1.1 C
Rennes
lundi 6 février 2023
AccueilSportArchivesPOURQUOI UN MARCHE AUX LICES ?

POURQUOI UN MARCHE AUX LICES ?

Pourquoi le marché s’est-il retrouvé aux Lices ? « Il y a certainement une bonne raison », répond la charcutière Christèle. « Mais je donne ma langue aux chats. » Pour éclairer sa lanterne, elle consultera quelques ouvrages historiques. Elle y apprendra que le marché s’est installé sur la place des Lices pour des raisons sanitaires en 1622, voilà maintenant près de 400 ans.

Les Rennais ne voulaient pas à l’époque être contaminés par les marchands. Depuis, ils y ont conservé des habitudes alimentaires. Au XVIIe siècle, ils ont fréquenté un marché au bois,  en 1705 un marché au volailles,  en 1733 une grande halle. Puis en 1871, ils étaient déjà nombreux à visiter les deux pavillons construits par l’architecte de la ville Jean-Bpatiste Martenot. 

Certes, il n’y eut guère d’activités entre 1950 et 1965. Mais en 1965, le marché du samedi matin retrouvait ses lettres de noblesse. On y croise désormais tout Rennes dans une sorte de procession du bon goût le long des étals des poissonniers, des bouchers, des fromagers et des charcutiers. On y dit bonjour forcément à Christèle la charcutière et à Michel le marchand de galette-saucisses. Et on y rencontre ses amis avant d’aller boire un verre sur les terrasses alentour.

« Deuxième marché de France, ses étals colorés accueillent tous les samedis matins plus de 300 producteurs venus de toute la Bretagne », ajoute l’office de tourisme de Rennes. Encensé par la presse, ce rendez-vous hebdomadaire est un vrai rituel, non sans raison. Il est le meilleur endroit pour dénicher la poule Coucou de Rennes, le melon Petit Gris, les pommes Reinette, le cidre brut ou fruité, les crustacés et l’incontournable beurre salé.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

LE RETOUR DU MARCHÉ AU MANGER SOUS UN SOLEIL PRESQUE PRINTANIER

Depuis 91 jours, le Marché à manger n’avait pas rassemblé les Rennais sous la criée centrale. Depuis 91 jours, il n’avait pas proposé ses petits plats....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser