CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

LORIENT NE POUVAIT RIEN CONTRE L’ARSENAL RENNAIS

test2

« C’est la victoire de la Bretagne ! », se rassure une Lorientaise, à la sortie des tribunes rennaise, ce dimanche 24 avril 2022. Mais maigre consolation pour les Morbihannais : leur équipe a sombré dans un match à sens unique, dominé par la déferlante en rouge et noir (5-0), lors de cette 34e journée de Ligue 1. 

Le retour d’un tifo.

Cinq buts malgré une expulsion

Dans un Roazhon Park plein à craquer, les Rennais ont voulu faire oublier les deux défaites consécutives contre Monaco (2-3) et à Strasbourg (1-2). Dès les premières minutes, les Rennais donnent le ton… aux Lorientais. Après une brillante action entre Martin Terrier et Adrien Truffert (9e), Benjamin Bourigeaud crucifie d’une belle reprise le gardien lorientais, Matthieu Dreyer (17e). 

Mais pas le temps d’apprécier la joie du premier but, les Rennais en mettent un second deux minutes plus tard grâce à une magnifique frappe de Terrier. « Notre début de match nous a fait beaucoup de bien », explique l’entraîneur Bruno Genesio. « Marquer deux goals dans les vingt premières minutes, ça nous a donné de la confiance. On sait à quel point c’est important dans le sport de haut niveau. »

À la reprise, à la 47e minute, Hamari Traoré, admirablement servi par Benjamin Bourigeaud, inscrit le troisième but rennais d’une majestueuse tête croisée. Mais à la 58e minute, sur l’une des seules actions lorientaises dangereuses, Nayef Aguerd rejoint le vestiaire, après avoir écopé d’un carton rouge. « C’est triste pour la sentinelle rennaise, mais incontestable au regard de la faute », assure une supportrice.

Naguerd et Traoré, en grande discussion, après la rencontre.

Une frappe du diable Vauvert

Heureusement, Flavien Tait remet les Rennais la tête à l’endroit par une frappe venue du diable Vauvert (79e). Quatorze minutes plus tard, son coéquipier Gaétan Laborde retrouve les filets adverse en clôturant de belle manière la série rennaise par un cinquième but tout en force (93e). Samedi prochain, le Stade rennais affronte Saint-Étienne, ce samedi, à 21 h. « Il y a plusieurs satisfactions”, note Bruno Genesio. “La première est d’avoir remporté les trois points après deux défaites consécutives. La deuxième est de ne pas avoir encaissé de but. La troisième reste le comportement des joueurs. Ceux qui ont débuté ont été très bons et ceux qui sont entrés l’ont été aussi. Tous ont rempli le rôle que j’attendais. Il faut continuer avec cet esprit jusqu’à la fin. »

Une super ambiance.

Info + : Pour la cinquième fois de la saison, le Stade rennais gagne un match par cinq buts d’écart. Ce fut le cas contre Clermont (6-0), Saint-Étienne (5-0), Bordeaux (6-0), Metz (6-1). 

Feuille de match. 34e journée de Ligue 1 Uber Eats. Stade Rennais F. C./FC Lorient : 5-0. Dimanche 24 avril 2022 – 13 h. Roazhon Park – 28 384 spectateurs. Buts : Benjamin Bourigeaud (17e), Martin Terrier (19e), Hamari Traoré (47e), Flavien Tait (79e), Gaëtan Laborde (93e). Avertissements : SRFC : Baptiste Santamaria (jaune 26e), Nayef Aguerd (rouge 58e)

La composition du Stade rennais F. C. : Doğan Alemdar, Hamari Traoré (c), Warmed Omari, Nayef Aguerd, Adrien Truffert, Baptiste Santamaria, Lovro Majer (Jonas Martin 63e), Flavien Tait (Lesley Ugochukwu 82e), Benjamin Bourigeaud (Lorenz Assignon 77e), Martin Terrier (Birger Meling 82e), Serhou Guirassy (Gaëtan Laborde 24e). Entraîneur : Bruno Genesio. 

La composition du FC Lorient : Matthieu Dreyer, Julien Laporte, Houboulang Mendes, Leo Petrot, Vincent Le Goff, Laurent Abergel (c), Bonke Innocent (Armand Laurienté 35e), Enzo Le Fée (Dango Ouattara 73e), Quentin Boisgard (Terem Moffi 64e), Thomas Monconduit (Fabien Lemoine 73e), Ibrahima Koné (Sambou Soumano 73e). Entraîneur : Christophe Pélissier. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire