10.2 C
Rennes
jeudi 18 avril 2024
AccueilActualitésLES UKRAINIENS ONT BATTU LES ROUGES

LES UKRAINIENS ONT BATTU LES ROUGES

Contre Donetsk, ce jeudi 23 février au Roazhon Park, les Rennais devaient gagner par deux buts d’écart, lors du barrage aller d’accession au 8e de finale de la Ligue Europa. Il y a une semaine, à Varsovie, ils avaient concédé une défaite logique contre Donetsk sur le score de 2 à 1. Hier soir, ce fut différent, mais pas suffisant pour les Rennais battus aux tirs aux buts.  

Une deuxième période plus intense

En première période, les Rennais démarraient sur les chapeaux de roues dans les vingts premières minutes. Mais ils ne trouvaient pas le chemin des filets, manquant de justesse et de précision dans les trente derniers mètres. Jouant dans un 4-4-2, ils rataient quelques occasions, notamment par Majer (28e minute) et Adrien Truffert (9e et 47e) qui écrasait ses frappes.

En face, les Ukrainiens étaient peu présents dans le camp rouge et noir. Ils inscrivaient toutefois un but, heureusement refusé pour une faute de main de Bondar (22e). Loin d’être au-dessus du lot, ils proposaient une copie propre en défense et à la relance ; ce qui n’était pas le cas des Rennais sur le côté droit où Doku manquait de générosité pour soulager Spence.

En seconde période, les Rennais devaient être plus incisifs pour battre l’excellent gardien Trubin. Ils commençaient les hostilités dès la première minute avec le tir puissant de Lovro Majer contré par un ukrainien. À la 52e minute, une chevauchée de Doku amenait le premier but rennais de Toko-Ekambi, sur une passe lumineuse de Gouiri. Trois minutes plus tard, Doku tentait à nouveau sa chance, mais sa frappe était à côté de la cage ukrainienne.

À la 57e minute, Kalimuendo manquait de peu le deuxième but sur une passe du virevoltant Doku, mais il était contrecarré par un défenseur ukrainien. Dans le stade, le public exultait. Il reprenait un vibrant « aux armes ». La prestation rennaise n’avait décidément rien à voir avec celle du premier match !

Un Doku exceptionnel

A la 66e minute, Mandanda sortait un arrêt d’une grande classe devant une volée-réflexe de Matvienko. Une minute plus tard, Doku ne cadrait pas son tir dans la surface de réparation adverse. Dans les dix dernières minutes, l’accélération de Doku permettait de mettre Kalimuendo dans une bonne posture. Malheureusement, la défense ukrainienne veillait au grain. A la rentrée de Flavien Tait en lieu et place de Kalimuendo, le système de jeu rennais évoluait en 4-3-3. 

A la 88e minute, Spence perçait le mur ukrainien. Il donnait une offrande à Truffert. Mais la frappe passait juste au-dessus de la cage adverse. La minute suivante, la volée de Tait butait elle-aussi contre le gardien. On s’acheminait vers les prolongations, où dès les premières minutes, les Rennais se procuraient de belles occasions, notamment à la 94e minute où le centre de Truffert ne trouvait malheureusement personne.

Sept minutes plus tard, le pied droit de Gouiri retrouvait sur son chemin Trubin, décidément très en verve. Mais ce n’était que partie remise. Sur un appel de balle magnifique, Doku se dirigeait vers le but ukrainien et servait Salah pour un deuxième but libérateur. Malheureusement, Belocian commettait l’irréparable. Il marquait contre son camp dans les dernières minutes. On allait vers les tirs au but douloureux pour les Rennais. Rennes n’est plus Européen. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

JESSY, COACH FITNESS

Jessy Delaunay est un jeune coach indépendant fitness, à Rennes et ses environs. « Ma méthode flexible s’adapte à tous les niveaux et objectifs, que...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser