portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Patrimoine

WAR CACHÉ DERRIÈRE UNE CAMPAGNE DE PUB !

Tous les matins, Céline jetait toujours un coup d’œil sur le graff du célèbre graffeur rennais, War. “C’était ma petite récréation artistique du matin”, confie-t-elle. Mais hier, patatras, son œuvre était souillée par une grande affiche d’un promoteur immobilier rennais vantant les mérites de son programme !”

L’affichiste est-il allé un peu vite en besogne ? 

Que l’on détruise cet immeuble des années 50 ne me gêne, pas bien au contraire”, assure-t-elle. “Car pour une fois, ce n’est pas une belle petite maison… En revanche ce que je ne comprends pas, c’est que juste avant sa destruction le promoteur aurait pu laisser quelque temps encore l’œuvre de War à la disposition de ses aficionados.” Un avis partagé par François : “on peut aisément comprendre que ces graffs ne soient pas éternels mais dans une ville où l’on met en avant le peintre War dans différentes expositions, cela fait un peu tache !”

Heureusement il reste encore quelques graffs préservés de la folie immobilière du côté de l’aéroport Saint-Jacques, comme le précisait ce matin le journaliste Samuel Nohra, dans les colonnes du journal, Ouest-France. Pour la petite histoire, le promoteur Bâti Armor compte construire en lieu et place de la vieille résidence un nouvel immeuble, appelé Panam proposant des appartements du T1 au T4 dans deux blocs de sept étages et de quatre étages. Encore mieux, il veut faire “œuvre d’art urbaine, avec une création de l’artiste réputé War, que va accueillir la résidence”. Il aurait été pas mal de respecter la première…et de nous lire il y a déjà quelques mois. Voir l’article ci-dessous où nous avions évoqué cette oeuvre. 

WAR DANS LE QUARTIER DU COLOMBIER

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire