"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Culture

LA GRANDE PAUVRETÉ, VUE PAR PASCAL ROUGÉ

Ecrit par Dragan Brkic

Pascal Rougé est un philosophe rennais atypique. Loin d’être médiatisé, l’homme est engagé, une sorte de Diogène contemporain qui n’a pas attendu le réveil actuel d’une partie de la population pour promouvoir dans ses livres Le principe d’hospitalité ou dénoncer Le malaise au travail, L’extrême exclusion, L’abattage des arbres de l’avenue Janvier. Plus récemment, il vient de se lancer dans une enquête sur la Grande Pauvreté à Rennes.

Afin d’effectuer cette recherche à la manière d’un sociologue en immersion, Pascal Rougé a confronté ses intuitions à la réalité concrète de la pauvreté rennaise, qui est peu ou prou semblable à la situation nationale… À travers les différents entretiens, il met en lumière diverses typologies de pauvreté. Il évoque ces « gens qui ne servent à rien », qui dorment sous une tente, dans une camionnette, dans une caravane, dans les parkings du Colombier ou Hoche, dans des halls d’immeuble ou tout simplement vivant dans une grande précarité à Maurepas ou à Cleunay…

Invisibles, ces personnes s’appellent Patrick, Lauriane, Gawel, Agathe ou Juliette. Elles se cachent parfois par honte, par désespoir, parce qu’elles sont sans le sou et sans relation sociale. Bien souvent, elles fréquentent les Restos du Cœur, l’association Cœurs résistants, ATD quart monde, le Secours populaire, le restaurant social le Fourneau. “La misère humaine, on ne s’en occupe pas”, dit un intervenant associatif. “Les gens n’ont le droit de rien faire, d’entrer nulle part s’ils n’ont pas de fric », poursuit-il. 

Loin du tumulte actuel, Pascal Rougé réussit à rendre compte des racines de la pauvreté. Il redonne de la dignité à ces laissés-pour-compte…La Grande Pauvreté, Pascal Rougé (2018), 8.50 euros. Pascal Rougé sera présent au Festival Rue des livres du 23-24 mars. On peut trouver le livre dans toutes les bonnes librairies rennaises ou par commande sur le site des éditions le temps qui passe.

Chiffres : Selon le rapport annuel de la fondation de l’Abbé Pierre, un tiers des SDF seraient des ex-détenus, des enfants placés ou malades psychiatriques. Près d’un SDF sur cinq aurait perdu son logement après une incarcération ou hospitalisation. Il y aurait actuellement 200.000 SDF en France.

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire