CECI EST UN TEST 1
Actualités

GYMNASE DE LA POTERIE : LA VIE COMMENCE À S’ORGANISER POUR LES MIGRANTS

test2

En cette période hivernale, difficile d’imaginer des gens dormir dehors ! Depuis hier soir, ce samedi 15 janvier 2021, des familles de migrants, sans logis, ont trouvé un lieu pour dormir. Ils ont investi le gymnase de la Poterie avec l’aide d’un collectif d’associations (Solidaires 35, Utopia 56…). “Une trentaine de personnes occupent les lieux dont une douzaine d’enfants”, explique Jean-Charles, l’un des militants. 

Ici où là, des jouets sont posés au sol. Derrière des matelas, des hommes et des femmes tentent de conserver leur intimité. Devant eux, un enfant marche à quatre pattes devant sa soeur. “On craignait de se faire virer. Mais heureusement, le mairie ne semble pas vouloir demander l’expulsion tant que la préfecture n’assure pas un relogement pour tous. C’est plutôt une bonne nouvelle. On va pouvoir rester ici quelques jours, le temps d’avoir des solutions pérennes.”

A la Poterie, les migrants sont originaires de Syrie, d’Iran, d’Albanie…”Ils sont dans des situations diverses et variées.  Certains ont décroché le droit d’asile, d’autres non. Nous avons vu arriver tout à l’heure des personnes que nous ne connaissions ni d’Eve, ni d’Adam. Certains viennent toutefois de Thorigné-Fouillard où ils ont été accueillis dans un centre de scouts durant quelques semaines, après avoir été expulsés du campement des Gayeulles.” 

Dans le gymnase, les conditions sanitaires sont meilleures que de dormir dans la rue ou dans une voiture. “Ici, il y a des douches, des sanitaires, du chauffage. Pour la cuisine, c’est en revanche plus tendu et plus compliqué d’installer un point chaud. Ce midi, Utopia 56 a apporté de la nourriture. D’autres associations vont se mobiliser dans les jours prochains.” Il y a deux ans, la mairie avait demandé du jour au lendemain l’expulsion du gymnase de la Poterie, après l’occupation de migrants. 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire