Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Commerces

FERMETURE DES COMMERCES DE PLUS DE 20 000 M2 : LA CCI ÉVOQUE UNE BRUTALITÉ INOUÏE !

test2

Eu égard au contexte sanitaire, le Gouvernement a décidé de fermer les commerces non alimentaires de plus de 20 000 m2 de surface utile, les commerces non alimentaires des centres commerciaux et galeries marchandes d’une surface utile supérieure à̀ 20 000 m2. Face à cette décision, pas un élu de l’agglomération rennaise n’est sorti de réserve ! Pourtant, cela concerne au bas mot plus de 550 boutiques et plus de 5150 salariés, comme le rappelait un grand quotidien local. Heureusement, les salariés reçoivent un soutien de taille : la CCI par l’entremise de son président, Emmanuel Thaunier.

“Annoncée le vendredi soir pour une mise en œuvre le samedi à̀ minuit, cette décision est d’une brutalité inouïe, tant pour les chefs d’entreprise que pour leurs salariés !”,  commente Emmanuel Thaunier, président de la CCI Ille-et-Vilaine. “Une fois encore, ces décisions sont prises dans la précipitation et sans recherche d’aménagements qui permettraient aux entreprises de maintenir un minimum d’activités. La solidarité va devoir jouer à nouveau, notamment de la part des bailleurs et grandes foncières nationales vis-à-vis des loyers des commerçants fortement fragilisés”, conclut Emmanuel Thaunier.

La CCI pointe le manque de clarté du décret d’application qui provoque des interprétations divergentes d’une région à l’autre, notamment sur le “click and collect” qui est autorisé en certains endroits du territoire.

Pourtant, il existait des solutions. “Prises de rendez-vous en ligne, ventes à emporter, retraits en extérieur sont autant de modalités que certains commerces et services du quotidien, tels que banques, buralistes, pressing, opticiens, … pourraient pratiquer et qui leur permettraient d’anticiper la circulation de leurs clients.” Et de rappeler : “l’élargissement des plages d’ouverture, singulièrement le dimanche qui est autorisé jusqu’à fin février (désormais pour les seuls ‘’commerces de rue’’), constitue une réponse préventive à la distanciation que le Gouvernement cherche à préserver.”

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire