CECI EST UN TEST 1
Actualités

EMBOUTEILLAGES : CAROLE GANDON DEMANDE PLUS DE CONSIDÉRATION

test2

Il y a cinq ans, Rennes Infos Autrement était bien le seul à évoquer les bouchons au risque de se faire insulter sur les réseaux sociaux. Depuis, le sujet est devenu brûlant dans toutes les salles de rédactions rennaises et bien sûr dans les partis politiques. En Marche revient ce soir sur ce qui devient aujourd’hui le problème numéro 1 rennais et sur les récents propos de Nathalie Appéré. “Les injonctions de la maire à laisser la voiture au garage, ce sont les mêmes que celles à habiter dans des grands immeubles. Elles sont faciles quand on vit dans une maison individuelle en centre-ville. Un peu de décence et d’empathie ne nuiraient pas !”, explique Carole Gandon.

Dans une récente tribune, Nathalie Appéré déclarait qu’il fallait gouverner “dans le respect et la considération” et “rompre avec la verticalité” ? Les commerçants et les entrepreneurs inquiets pour leur activité et les habitants excédés apprécieront.” Carole Gandon.

A l’heure où Rennes vient de se voir décerner le titre de ville la plus embouteillée de France, Carole Gandon regrette les propos de l’élue EELV Valérie Faucheux qualifiant le problème des bouchons de “marronnier” de la rentrée. Mais pas seulement…Elle dénonce l’attitude de la maire. “La Maire semble connaître à l’avance les résultats de la concertation en cours sur le centre-ville puisqu’elle invoque les “attentes de la population”et même le “sens de l’histoire.”

Contre la politique de la ville, En Marche appelle à plus de considération. “Les Rennais et les métropolitains ne sont ni des égoïstes, ni des pollueurs. Ils n’ont simplement pas le choix. Rennes n’a pas vocation à imiter ou suivre Paris. Qu’il s’agisse d’urbanisme, de transports ou de campagne électorale”, indique Carole Gandon. Mais visiblement, Nathalie Appéré pense aujourd’hui à toute autre chose. En témoigne son tout dernier tweet. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire