CECI EST UN TEST 1
Actualités

DOMAGNÉ : UN FÉMINICIDE SUIVI D’UN SUICIDE

test2

Vendredi 8 juillet 2022, en fin d’après-midi, dans un quartier résidentiel de Domagné, non loin de Rennes, les gendarmes découvraient les corps d’un couple dans un petit pavillon. Depuis, les autopsies ont été réalisées dans la journée de mardi. « Les examens de l’homme (Olivier Boinot, âgé de 52 ans, ex-agent de maintenance) confirment une pendaison, sans traces d’intervention d’un tiers », explique le procureur de la République, Philippe Astruc. « Ceux de la dame concluent à l’intervention violente d’un tiers. Dans ces conditions, les recherche des causes de la mort ont basculé vers un enquête criminelle pour meurtre par conjoint. »

À l’heure des premières investigations, l’hypothèse nettement privilégiée est « celle d’un homicide conjugal suivi d’un suicide ». Le couple a trois enfants, dont deux mineurs qui ont été orientés par le parquet vers une structure hospitalière afin d’assurer une prise en charge adaptée.  Laëtitia Savary, infirmière âgée de 52 ans, avait déposé une requête devant le juge aux affaires familiales en janvier 2022 relative à l’autorité parentale (époux non mariés). « Deux audiences ont eu lieu le 29 avril 2022 et le 10 juin 2022. La décision a été mise en délibéré au 22 juillet 2022. »

Un autre drame semblable avait défrayé la chronique, il y a quelques mois. Magali Blandin avait été tuée par son mari, Jérôme Gaillard, à Montfort-sur-Meu. Pour en savoir plus sur cette dernière affaire. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire