CECI EST UN TEST 1
Archives Restaurants & Bistrots

DEMOLITION-PARTY AU COQ-GADBY : ON SE COUCHERA AVEC LES POULES !

test2

Rue d’Antrain, Lecoq Gadby, avec à sa tête les époux Brégeon, était une institution où sévissait un certain Lemarié (voir notre article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/ima-trois-lettres-pour-julien-lemarie/). Elle déménagera bientôt de ses jardins mythiques pour se déplacer dans le centre ville, en lieu et place du café des Champs Libres. 

Un temps, l’institution avait prévu tout bonnement de s’installer rue de la Monnaie en lieu et place des militaires dans l’hôtel de l’Artillerie (http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-qui-veut-acheter-lhotel-dartillerie-3953487). Mais l’affaire ne fut pas faite. D’un côté, on demandait beaucoup, de l’autre un peu moins…

Mais comme c’est le Coq Gadby, on s’est plié en quatre pour trouver une solution ! L’établissement s’installera définitivement au café des Champs Libres où le traiteur n’aura peut-être plus les contraintes du passé de ses prédécesseurs. Il sera a priori totalement indépendant des horaires des différents établissements qui composent notre équipement culturel.

En attendant son arrivée en grande pompe dans le centre ville, le Coq Gadby organise une démolition party dans ses lieux mythiques ce vendredi 7 juillet (réservation close). Les billets donnent le droit aux concerts des djs, au travail de graffeurs et aux activités de démolition (1).

“Je trouve le concept très original,” assure Laura. “J’ai réservé ma place. Cela fait très VIP !” Un avis pas du tout partagé par un riverain, Vincent. “On ne peut accepter de faire la fête en démolissant une partie de notre histoire. C’est vraiment faire table rase de notre passé d’une singulière manière ! Je ne partage pas vraiment ces valeurs…”

Programme de la soirée du vendredi 7 juillet : 19h, after-work dans le jardin (planche, tapas bretons, bières, palet et molki) ;de 21h à 4h, nuit avec Djs et un show light à l’intérieur (bar à cocktail, champagne, demolition). Complet. Pour tout renseignement : 02 99 38 05 55. 

(1) Une partie de la bâtisse sera détruite tandis que la partie historique restera telle quelle. Voir notre précédent article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/1628-2/

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire