Francebénévolat

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

DÉCOUVERTE DU 35 : LA PIERRE DE LA BATAILLE

test2

Le long de la route de Bazouges-la-Pérouse à Combourg, à Noyal-sous-Bazouges, un menhir de 7 mètres de haut est érigé à moins de deux kilomètres du carrefour des Trois-Croix. Il porte une inscription (Combour) et est surmonté d’une croix. Appelé la pierre de Lande-Rosse (ou landerosse), il remonterait à l’époque où l’archange saint-Michel était en bisbille avec le diable pour bâtir une merveille sur le Mont-Saint-Michel. Mais à ce petit jeu-là, le saint-homme avait incontestablement une longueur d’avance. Par dépit, Satan fit tomber une première pierre à Noyal et une seconde beaucoup plus loin au Mont-Dol, au Champ-Dolent. Depuis, elles y seraient restées ! Mais une autre légende court dans le pays. La pierre serait le Mémorial d’une grande bataille, livrée il y a déjà des lustres ! Elle aurait été érigée par les perdants à la demande des vainqueurs. Mais à Noyal, on croit tout de même dur comme fer à la première version. Le diable aurait porté la pierre, la preuve : un creux aurait été formé par son dos. Le menhir est de forme pyramidale. Sa hauteur est de 5,10 m. Il aurait fait l’objet d’un culte chrétien. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire