Francebénévolat

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

LA GRANDE HERMINE QUITTE SAINT-MALO : LA FIN D’UNE ÉPOQUE

test2

Ce bateau vert et blanc s’appelait la Grande Hermine. Depuis 1985, date de sa construction, il partait à la pêche à la morue, loin, très loin, sur les bancs de Terre-Neuve. A son bord, les marins étaient des hommes courageux qui embarquaient longtemps, très longtemps pour des campagnes de 2 à 3 mois, deux fois par an. Mais en 1993, c’est la fin ! Le chalutier usine s’en va chercher du cabillaud en Norvège jusqu’en mars 2018, où il cesse de naviguer pour la Compapêche, après trente-trois années de bons et loyaux services. 

Depuis, le bateau s’ennuyait ferme au quai Dugay-Trouin, à Saint-Malo. Coup de chance, en Amérique du Sud, en Uruguay, il a trouvé une nouvelle affectation chez un nouvel armateur. Pour son départ, ce 10 septembre, de nombreux Malouins avaient fait le déplacement. La larme à l’oeil, ils ont accompagné ce monstre des mers le long des écluses et l’ont applaudi lors d’un dernier passage devant le grand môle. 

Pour l’occasion, deux remorqueurs, un pilote et de nombreux doris étaient sur l’eau. Rien de mieux pour la saluer la Grande Hermine qui, en grande dame de la mer, a apprécié les sirènes et les quelques geysers. Un grand bateau s’en va et, quelque part, c’est un peu l’esprit de Saint-Malo et l’histoire de la ville qui tirent sa révérence. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire