18 C
Rennes
jeudi 18 juillet 2024
AccueilActualitésCONFINEMENT : LES RENNAIS UN PEU MOINS DISCIPLINÉS

CONFINEMENT : LES RENNAIS UN PEU MOINS DISCIPLINÉS

Vers 16 heures, ce dimanche, quartier Sacrés-Cœurs, les rues sont désertes. Pas un chat dehors…Mais dans les jardins, on entend des cris d’enfants, des bribes de voix. Le confinement est respecté sauf le soir où quelques riverains sortent un peu plus en respectant les règles de distanciation sociale.

Plus loin, quelques passants (masqués ou non) se promènent le long du parc de Bréquigny. Des familles, des vieux couples profitent du soleil. En revanche, plus de monde, au centre commercial Italie, où les policiers font une patrouille à bord de deux véhicules et contrôlent quelques personnes.

En revenant sur le centre-ville, on croise quelques cyclistes, quelques adeptes de trottinettes dans quelques rues. Dans le quartier Saint-Hélier, on rencontre plus de monde le long d’un bras de la Vilaine où de nombreux Rennais se promènent tranquillement.

Rue Vasselot, peu de Rennais prennent l’air à l’ombre en revanche, place du Parlement ensoleillé, on voit un peu plus de monde dont notamment deux filles qui papotent d’un banc à l’autre. Mais place de la mairie, aucune âme qui vive sauf dans les rues avoisinantes où on est quelque peu surpris par le nombre de promeneurs.

Place de Bretagne, rares sont en revanche les passants. « Les gens sortent beaucoup plus », note un habitant. « Ils respectent les consignes, sont munis d’attestations. Mais ils osent beaucoup plus se promener. Souhaitons seulement qu’ils fassent attention. Ce virus est dangereux. » Il y a un an, les Rennais étaient bien plus nombreux dehors. C’était le jour d’Urban Trail !

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

CHU : LES DEUX NEUROCHIRURGIENS POURSUIVENT PARIS MATCH

Nouveau rebondissement dans l’affaire du service de neurochirurgie du CHU de Rennes (voir notre article ici). Accusés de harcèlement par neuf salariés de l’hôpital,...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser