CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives

CHARLES MARTIN-KRUMM : ADEPTE DE PSYCHOLOGIE POSITIVE

test2

Le Rennais Charles Martin Krumm, président de l’Association française de psychologie positive, aurait pu être champion olympique d’aviron. Mais une vilaine blessure durant sa préparation en a décidé autrement. D’autres auraient sombré dans une dépression. Lui, non. De cette déception, il en a fait une force. « J’en ai tiré des leçons positives pour ma vie et ma carrière professionnelle.»

Depuis, l’ancien rameur (4e aux Mondiaux) en a fait du chemin. Tout d’abord comme préparateur de boxe française, professeur d’éducation physique puis comme enseignant chercheur en psychologie positive. «Je suis aujourd’hui maître de conférence à l’Université de Bretagne Occidentale, enseignant à l’Institut de Formation en Education Physique et Sportive d’Angers et intervenant à l’École Normale Supérieure.»

                                        La science du bonheur !

Dans la capitale bretonne et ailleurs, Charles Martin-Krumm donne des cours de psychologie positive. A Rennes et ailleurs, il accompagne des dirigeants dans leur entreprise. «Je reviens de Chine après avoir donné une série de conférence, des cours, des tables rondes à la Normal Beijing University en Chine», ajoute-t-il. «Il s’agissait d’explorer les liens établis entre le bien-être dans le monde de l’entreprise et la performance.»

Chez lui, pas de pessimisme ! Chez lui, rien de négatif. « En France, on a tendance à relever les points faibles,” confie-t-il. “Moi, c’est tout l’inverse. Je repère les points forts.” Au contraire de la morosité ambiante, le psychologue milite pour l’optimisme. «Dans les entreprises où j’interviens, j’identifie les forces de chacun pour mettre les salariés à la bonne place. J’appuie sur les solutions plus que sur les problèmes. »

De ses recherches, de ses travaux, de ses études, Charles Martin-Krumm tire une mine d’idées, de réflexions, d’outils pratiques …pour aider chacun à progresser ! « La psychologie positive est la science du bonheur, » explique-t-il. « Il permet à chacun, dans différents environnements professionnels ou personnels de s’épanouir. » Une belle leçon… positive !

dsc_1143

Charles Martin-Krumm, en Chine. 

POUR ALLER PLUS LOIN

Une étude internationale sur l’espoir.

« En cette période agitée, nous menons avec différents collègues de Suisse, Pologne, République Tchèque, Allemagne, et France, métropolitaine et La Réunion, une étude afin de savoir ce qui donne de l’espoir aux populations. Voici le lien : http://www.efs-survey.com/uc/Uni_St_Gallen_1/ec07 En répondant à l’équipe et à Charles Martin-Krumm, vous leur rendrez un très grand service !

Les Français les plus pessimistes

« Les Français sont les plus pessimistes d’Europe et les plus grands consommateurs d’anxiolytiques et d’antidépresseurs. Ils ont tendance à appuyer là ou cela fait mal dans le sport, l’entreprise et ou à l’école, » explique Charles Martin-Krumm. « Contre la morosité ambiante, j’oriente au contraire mes recherches sur l’implication de l’optimisme dans la capacité des individus à rebondir et à avancer dans le monde d’aujourd’hui. »

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire