CECI EST UN TEST 1
Archives Patrimoine

CHAPELLE SAINT-FRANCOIS SERAIT EN VENTE : QUERELLE DE CLOCHER ENTRE CATHOS !

test2

Située devant la prochaine station de métro La Mabilais (quartier de la rue de Redon), la chapelle Saint-François serait à vendre.

Construite en 1877, elle est de style néo-roman et fut l’église du couvent des Récollets (branche de l’ordre des Franciscains). Elle accueillit les élèves du grand séminaire de Rennes. Au début des années 1970, les bâtiments ont été vendus à une association de réinsertion sociale. Abandonnée, elle est depuis occupée par les adeptes de la messe tridentine en latin (communauté de l’Institut du Christ-Roi), tous les dimanches.

Que deviendra cette chapelle ? Sera-t-elle vraiment vendue ? Si oui, sera-t-elle détruite ? Intéressera-t-elle un promoteur ? Nul ne le sait encore. Mais derrière cette affaire, les tensions sont désormais extrêmes entre les membres de l’Institut et l’évêque de Rennes ; les premiers ne voulant pas quitter la chapelle, rejoindre Saint-Pierre-et-Saint-Paul (rue Manoir de Servigné) et trouver si possible un autre chanoine.

IMG_2900

Face à la décision du diocèse, les adeptes du rite en latin voient une attaque en règle de leur pratique rigoriste de la religion. Ils pensent à tort ou à raison que l’évêque serait jaloux du nombre de fidèles réunis chaque dimanche dans leur église. Bref, on l’aura compris, entre les catholiques, cela ne rigole plus du tout…Difficile en revanche de se prononcer sur cette affaire pas très catholique ! Mais nul doute que cette décision de l’évêché arrangerait bien leurs affaires. Sous couvert de se débarrasser des bijoux de familles (en clair leur patrimoine), il porterait un sale coup à leurs amis de l’Institut du Christ Roi et amoindrirait ainsi leur influence en Ille et Vilaine. Mais on est bien sûr dans le domaine de l’interprétation. Cela va de soi  !

Une résidence pour seniors dans le jardin de l’ancien séminaire

Derrière la chapelle Saint-François, dans l’ancien parc des Franciscains, le groupe Lamotte construit actuellement une résidence pour seniors sur une hauteur de 23 mètres et sur un terrain de 3250 m2. Il envisage des logements, un accueil 24 heures sur 24, un restaurant, une salle d’animation, un salon de coiffure et des espaces collectifs. Il compte livrer au premier trimestre 2017 leurs appartements répartis sur plusieurs étages

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire