CECI EST UN TEST 1
Actualités

CE SAMEDI, LE PRÉFET NE VEUT PAS DE RAVE

test2

Contre le projet de loi de sécurité globale et des conséquences judiciaires de  la rave-party organisée illégalement à Lieuron du 31 décembre 2020 au 2 janvier 2021, un appel à se rassembler à Rennes a été lancé pour ce samedi 23 janvier 2021 par de nombreuses organisations (2000 personnes attendues). “Cette manifestation n’ayant pas fait l’objet d’un dépôt de déclaration en préfecture, il ne s’inscrit dans aucun cadre légal”, précise ce soir dans un communiqué, le préfet Emmanuel Berthier. “Le protocole sanitaire, le dispositif de sécurité et le lieu de rassemblement n’ont par ailleurs pu faire l’objet d’échanges”, ajoute-t-il.

Au regard des risques avérés d’ordre public et sanitaire, le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, a pris ce jour un arrêté portant mesures de police applicables à Rennes ce 23 janvier 2021, afin de garantir la sécurité des personnes.  Est ainsi interdite ce samedi 23 janvier 2021 sur l’esplanade Charles de Gaulle à Rennes l’utilisation d’équipements de “sound system” ayant pour but de transformer une manifestation en événement festif à caractère musical, et ce, en méconnaissance des dispositions sanitaires applicables en période de crise sanitaire.

Une amende possible contre les ravers

Pour rappel, l’organisation d’une manifestation en violation des dispositions de cet arrêté est passible d’une amende de 4e classe et de la saisie du matériel pour une durée de six mois, en vue de sa confiscation par le tribunal. “La sécurité et la protection de tous sont la priorité des services de l’État, dans un contexte de menace terroriste et de crise sanitaire. Les forces de police et de gendarmerie seront à nouveau pleinement mobilisées pour assurer le maintien de l’ordre public”, ajoute le préfet.

Le préfet d’Ille-et-Vilaine appelle donc chacun à “faire preuve de responsabilité” en respectant ces mesures de restrictions prises pour la sécurité de tous. Samedi dernier, un rave improvisée avait été tenue sous les yeux des policiers, sur l’esplanade du Général de Gaulle, en soutien du jeune homme incarcéré pour organisation de la rave de Lieuron.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire