1.9 C
Rennes
lundi 22 avril 2024
AccueilSportArchivesAPRÈS L'ACCIDENT ENTRE LE BUS ET LE VÉLO, LES INTERROGATIONS

APRÈS L’ACCIDENT ENTRE LE BUS ET LE VÉLO, LES INTERROGATIONS

Mardi 14 août, à 18 h 23, une septuagénaire qui circulait à vélo non loin de l’intersection de l’avenue de Gros-Malhon et du boulevard des Trois-Croix, au nord de Rennes, a été percutée par un bus de la ligne 12. Elle est morte sur le coup. D’après les informations données par Kéolis (gestionnaire du réseau de transport de Rennes), la victime roulait sur un trottoir en sens inverse de la circulation routière. « Elle a été déséquilibrée par une poubelle laissée sur le trottoir, la faisant basculer sur la route au moment du passage du bus », explique une note interne de Kéolis.

La conductrice âgée d’une quarantaine d’années et expérimentée n’a pu éviter la collision avec la septuagénaire tombée sous la roue arrière du bus. Deux jours après la collision, l’association Rayons d’action pointe du doigt les aménagements cyclables. »Tristesse et exaspération. Nous avions déploré le non-réaménagement de ce carrefour, il est encore regrettable d’attendre un drame pour assurer la continuité des aménagements », explique l’association dans un tweet sur le réseau social Twitter.

La réalité serait peut-être plus compliquée que cela…Sur place, des pistes cyclables existent bel et bien de part et d’autre du boulevard. Elles se confondent avec les voies bus. Mais problème, elles s’arrêtent à quelques mètres du carrefour…comme un certain nombre d’aménagements cyclables dans la capitale bretonne (notamment dans le quartier de la Courrouze). Cette configuration explique-t-elle le comportement de la victime ? Faute de piste cyclable, la victime aurait-elle emprunté le trottoir, comme le sous-entend le Télégramme ce soir dans son édition ? 

En attendant les résultats de l’enquête, beaucoup de chauffeurs de bus rennais ont été particulièrement choqués par l’accident et le décès de la Rennaise. « On est de tout coeur avec notre collègue », assure l’un d’eux. « Elle vit de terribles moments. C’est affreux pour elle. Dans cette affaire, il lui était difficile de faire quelque chose. On regrette uniquement que les journaux locaux listent les accidents impliquant nos bus. On aimerait parfois plus de considérations à notre égard », ajoute-t-il. 

La ville de Rennes construit aujourd’hui de nombreuses pistes cyclables partout dans l’agglomération. Elle prévoit de plus en plus d’aménagements sécurisés et séparés de la circulation automobile pour les nombreux cyclistes bretons et rennais (notamment boulevard Chézy et place de Bretagne). Pour en savoir plus sur le nombre d’accidents impliquant les bus ces derniers mois : lire l’article du journal Ouest-France

Crédit photo : Florian Savina. 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

VOL AU COMITÉ DE QUARTIER DE CLEUNAY

Il y a une semaine, ce 20 avril, un vol a eu lieu à Cleunay, au beau milieu de nouveau centre urbain aménagé par...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser