"
Actualités Sport

CONTRAIREMENT AU FOOT : LE BASKET SE DÉFONCE !

A défaut de match de football, direction ce samedi 11 novembre salle Colette Besson pour la rencontre entre l’Union Rennes Basket 35 et Poissy. Dans une ambiance festive, on n’a pas regretté notre infidélité au Roazhon Park. On a beaucoup aimé l’engagement des joueurs, bien loin de nos footballeurs rennais du Stade Rennais Football Club. 

“Je ne vais plus au match de foot”, confie un supporter, Jérôme, dans les travées des tribunes. “Ici, au moins, je vois des actions ! Nos joueurs se défoncent, se démènent. Nous avons du spectacle, des rebondissements, des paniers, du respect entre les joueurs. Il n’est pas une minute où il ne se passe pas quelque chose”, ajoute-t-il.

Dans les tribunes, pas d’insultes à l’égard du président de l’URB, pas d’invectives contre les joueurs. Les 2 000 spectateurs (femmes, hommes et enfants) viennent pour s’amuser, voir du beau jeu. “Nous n’avons pas un million de subventions (1) comme le Stade Rennais, mais nous avons une philosophie, un modèle”, confie un spectateur. “Nous sommes tournés vers les jeunes et nous essayons de vivre par nos propres moyens.” 

A la fin de chaque match, le coach Pascal Thibaud débriefe devant les supporters, les joueurs signent des autographes et discutent avec les sponsors en toute transparence. Samedi, ils ont encore fait de même après leur victoire sur le score de 84 à 74. A noter les très belles prestations de Nikola Djurasovic (20), Bojan Pelkic (25), de Lucas Fontaine et Philippe Gautier. 

(1) Les propos n’engagent que le supporter. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire