"
Actualités Faits divers

WEEK-END RENNAIS : UN MEURTRE ET UN BLESSÉ GRAVE !

Ecrit par Dragan Brkic

La capitale bretonne fait de nouveau parler d’elle en ce début du mois de juillet d’une triste manière. Deux affaires criminelles viennent d’un coup assombrir le bel environnement ensoleillé estival. Elles interrogent dans une ville où les tentatives et les meurtres sont bien plus nombreux qu’il y’a quelques années…

Samedi matin, une jeune homme âgé de 24 ans a été agressé derrière la discothèque l’Espace, située boulevard de la Tour d’Auvergne, à à peine 100 mètres du commissariat. Il est décédé dimanche au CHU de Rennes des suites de ses blessures. Dans la même journée, un homme a été blessé gravement dans le quartier de Maurepas, vers 18 h, par plusieurs coups de couteaux. Dans la première affaire, trois hommes ont été placés en garde à vue et dans la seconde, un individu.

A l’annonce de ces deux incidents sordides, Bruno, un habitué des nuits rennaises, exprime son émoi. “Cela fait plusieurs décennies que je sors à Rennes. Mais depuis quelques années, j’hésite à traîner… Tu peux te faire agresser pour un rien. Le niveau de violence a clairement monté d’un cran. De nombreux jeunes déambulent. Ils sont ivres ou shootés. C’est ça le problème de la nuit rennaise, voire de la journée parfois !”

Ces deux faits-divers interviennent au moment même où la Ville de Rennes a institué “le conseil de la nuit : une approche transversale pour mieux vivre la nuit”. “Cette institution doit favoriser le partage des espaces de vie nocturne, prévenir les risques en amont, et développer l’attractivité de la vie nocturne rennaise”, explique la municipalité dans un communiqué sur son site, publié il y a quelques jours à peine. 

En attendant les premiers effets, beaucoup restent circonspects. “Ce conseil ressemble à une commission Théodule qui, au lieu, de chercher à résoudre le problème général de la montée de la violence, cherche plutôt à le contourner en essayant de créer, autour d’une Charte, un espace de conciliation entre les différents acteurs concernés. C’est bien beau la parlotte et le dialogue, mais ce qui est plus urgent c’est l’action…”

Des affaires précédentes : tentative de meurtre rue Saint-Michel, meurtre au bar Cubanacan, meurtre rue Saint-Michel…sans compte les incendies du Blosne, l’été dernier et jamais élucidés. 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire