CECI EST UN TEST 1
Actualités

VILLEGLÉ À L’AFFICHE DANS UNE RETRO MALOUINE

test2

Jacques Villeglé (né en 1926 à Saint-Malo, mort en 2022, à Paris) n’est plus de ce monde. Décédé il y a quelques mois, il aurait sans doute aimé être présent lors de cette rétrospective qui lui est consacrée durant quelques semaines dans la chapelle Saint-Sauveur de Saint-Malo. Célèbre dans l’univers entier, il est l’un des plus grands artistes bretons contemporains au même titre que Genevièvre Asse. Mais à la différence de son consœur, l’homme ne cultive pas une seule couleur. Il chérit le bariolé chic, les patchworks colorés. Tout commence pourtant avec un fil de fer… converti sous son inspiration en sculpture (Fils d’acier-chaussée des corsaires, 1947). Mais très vite, il délaisse le métal pour s’amuser avec les affiches pullulant sur les murs de nos villes. Sans hésiter, il les lacère à volonté pour en faire des compositions insolites, originales et aujourd’hui célébrées dans le monde entier. 

La Descente de Plélan.

 

En pionnier du street art, Villeglé constitue son propre catalogue au gré des décennies, non sans se départir d’un certain humour. L’artiste organise le chaos pour refaire l’histoire, son histoire. Il est l’un des seuls à construire une œuvre avec une affiche vantant des sites coquins, avec des slogans syndicaux, avec des annonces de concerts… et même ses portraits. Au passage, en septembre 1985, il compose la Descente de Plélan, avec sa matière préférée dénichée en un lieu rennais jadis connu. Auparavant, la capitale bretonne apparaissait en toutes lettres dans Concarneau, rue le Quernec. D’un rien, Villéglé faisait de l’art. Expo jusqu’au 18 septembre. La chapelle Sainte-Sauveur, rue Saint-Sauveur Intra-Muros, 35400 Saint-Malo.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire