Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

UNE PREMIÈRE MARCHE DU CLIMAT AUX REVENDICATIONS LOCALES

test2

Les organisations citoyennes écologistes rennaises ANV COP21-Alternatiba, Collectif de sauvegarde de la Prévalaye, Extinction Rébellion, La Nature en ville, Résistance écologiste Rennes, Youth for Climate, soutenues par ATTAC, se sont associées à la jeunesse rennaise pour un défilé sous la bannière “Grève mondiale pour le climat”, ce vendredi 25 septembre 2020 au départ du parc du Thabor. Au terme d’une marche “joyeuse, non violente mais déterminée, respectueuse évidemment des gestes sanitaires anti-Covid”, elles se sont retrouvées à la Prévalaye pour une série d’animations autour des enjeux de ce grand site “agrinaturel” et de “ressourcement” de 450 ha

Le lieu d’arrivée n’était pas en revanche anodin. Beaucoup de manifestants regrettent le choix de la métropole de transformer au “forceps la Prévalaye depuis 2018 en parc urbain de loisirs” aux conséquences néfastes. “Elle livre dans notre dos ce bien commun riche de biodiversité et de potentiel agronomique aux appétits du Stade Rennais et des plaisanciers (projet de port multi-activités aux étangs d’Apigné) !”, explique le collectif de sauvegarde. Dépolluons-nous de Rennes Métropole pour nous garantir un avenir durable et résilient, respectueux des écosystèmes.”

Le collectif veut aujourd’hui dénoncer la politique “mortifère de Rennes Métropole” qui met “clairement en danger ses habitants face aux dérèglements bioclimatiques : plan climat indigent ; expansion urbaine infinie développement du trafic de l’aéroport…” En raison sans doute de la crise sanitaire, la manifestation a compté peu de participants (tout au plus 200 personnes) brandissant toutefois de nombreuses pancartes, notamment contre la 5 G (autre sujet local…)

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire